Interactions verbales entre pairs et développement de la cognition chez des élèves en difficulté de compréhension en lecture

par Jocelyn Reulier

Thèse de doctorat en Sciences de l'Education

Soutenue en 2012

à Nantes .


  • Résumé

    Les enquêtes portant sur le niveau des élèves en lecture dévoilent que de nombreux élèves de la fin du primaire ne sont pas en mesure de comprendre des textes simples (MEN, 2011; PIRLS, 2006). Dès lors, les nouvelles réformes scolaires accentuent l’importance d’enseigner la compréhension en lecture dans une perspective socioconstructiviste et de développer chez les lecteurs en difficulté des compétences métacognitives leur faisant généralement défaut (MELS, 2001; MEN, 2008). À ce propos, les auteurs du modèle de l’enseignement réciproque en lecture (Brown et Palincsar) ont souligné la pertinence des interactions verbales entre pairs dans le développement métacognitif. Pour autant, il ne semble pas y avoir de recherches qui aient tenté de mieux comprendre en quoi les interactions verbales entre pairs permettent justement de développer la métacognition. Dans le cadre de cette recherche, le chercheur a agi pendant seize séances auprès de cinq élèves de CM1 en difficulté de compréhension en lecture. Il a initié et étayé les interactions verbales entre pairs de manière à ce que ces dernières s’élèvent à un niveau métacognitif. Dans une perspective qualitative/interprétative, il a tenté de mieux saisir le rôle des interactions verbales entre pairs dans le développement métacognitif. Cette recherche permet ainsi d’apporter une meilleure compréhension du processus d’élaboration des interactions verbales, de nature métacognitive, entre pairs puis de mieux appréhender le processus d’étayage conduit auprès des élèves.

  • Titre traduit

    Verbal interactions between peers and development of metacognition in students with reading comprehension difficulties


  • Résumé

    Recent data indicates that a significant number of students at the end of primary school are not able to understand simple texts (MEN, 2011; PIRLS, 2006). Therefore, new school reforms have emphasized the importance of teaching reading comprehension in a social constructivist perspective and to develop metacognitive skills which are generally lacking in struggling readers (MELS, 2001; MEN, 2008). Following this perspective, the authors of the reciprocal reading model (Palincsar and Brown) have shown the relevance of verbal interactions between peers to develop metacognition. However, little research has attempted to understand how verbal interactions between peers can develop metacognition. In this research, the researcher intervened for sixteen sessions with five students in CM1 with reading comprehension difficulties. He initiated and supported the verbal interactions between peers to allow them to arrive at a metacognitive level. In a qualitative/interpretive perspective, he tried to understand the role of verbal interactions between peers in the metacognitive development. This research helps to understand the process of verbal interaction, such as metacognitive, between peers and to have better understanding of the scaffolding process lead with students.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (260 f., 122 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 241-260

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.