Inégalités d'accès et coproduction du service d'eau dans les quartiers pauvres de Toamasina (Madagascar)

par Soamarina Landitiana Miakatra

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Sylvy Jaglin et de Solofo Randrianja.

Soutenue en 2012

à Nantes .


  • Résumé

    A Toamasina (Madagascar), le réseau public d'eau potable ne dessert qu'une minorité de al population, soit par des branchements particuliers, soit par des points d'eau collectifs. Plusieurs quartiers de la ville manquent cependant d'infrastructures de distribution et leurs habitants puisent l'eau souterraine ou font appel à des marchands informels d'eau. Depuis quelques années, le gouvernement malgache a adopté une nouvelle politique de l'eau qui s'appuie sur des réformes institutionnelles et la participation des populations à leur approvisionnement en eau, notamment dans les quartiers pauvres. Ces réformes invitent à analyser en profondeur les modalités dans les quartiers pauvres. Ces réformes invitent à analyser en profondeur les modalités d'accès aux services d'eau, en particulier sur l'organisation des populations autour des dispositifs de coproduction de service. Ces derniers ont modifié les relations entre services d'eau, espaces urbanisés et acteurs locaux . Cette thèse propose d'en analyser les effets.

  • Titre traduit

    Inequalities of access and coproduction of the water services in the poor districts of Toamasina


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 231-252

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.