Les produits solaires : des pistes pour améliorer leur efficacité : mise au point de méthodes in vitro d'évaluation - criblage de molécules d'intérêt

par Clotilde Cheignon

Thèse de doctorat en Pharmacie. Pharmacie galénique. Cosmétologie

Sous la direction de Laurence Coiffard et de Céline Couteau.


  • Résumé

    Après des rappels bibliographiques concernant la physiologie cutanée et les actifs utilisés dans les produits solaires, nous nous sommes attachés à développer des méthodes d'évaluation de la résistance à l'eau. Nous avons voulu démontrer qu'il était possible d'utiliser un autre type d'équipement que celui habituellement recommandé pour ce type d'études. Afin d'aider le formulateur lors de l'étape de développement des produits solaires, travail long et fastidieux, nous avons mis au point un processus rapide afin de qualifier le produit en termes de résistance à l'eau. La méthode in vitro de résistance à l'eau est, en effet, assez longue, un minimum de 40 minutes d'immersion étant requis, avec deux bains successifs séparés par des étapes de séchage. Notre travail a consisté à raccourcir la durée de cette manipulation. On a pu constater qu'un produit non résistant à l'eau perd rapidement de son efficacité (dès 5 minutes d'immersion) ce qui est très discriminant. Enfin, nous avons évalué un certain nombre de molécules d'intérêt pour augmenter la résistance à l'eau des crèmes solaires, mais aussi pour accroître leur activité en termes de filtration dans le domaine UVB et/ou UVA. Pour ce faire, nous avons eu recours au monde végétal.

  • Titre traduit

    Sunscreen products: ways to improve their efficacy. Development of in vitro evaluation methods - Screening of molecules of interest


  • Résumé

    After bibliographic reminders on skin physiology and the active ingredients used in sunscreen products, we focused on developing methods for evaluating the water resistance. We wanted to demonstrate that it is possible to use another type of equipment that usually recommended for such studies. To assist the formulator in the different steps of the development of sunscreens, tedious job, we have developed a quick process to qualify the product in terms of water resistance. In vitro method for water resistance is indeed quite long, at least 40 minutes of immersion are required, with two successive baths separated by drying stages. Our job was to shorten the duration of this manipulation. It was found that a non water resistant product is rapidly losing its effectiveness (from 5 minutes of immersion) which is very telling. Finally, we evaluated a number of molecules of interest to increase the water resistance of sunscreens, but also to increase their activity in terms of filtration in the UVB and / or UVA. To do this, we used the plant world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 184-199 [214 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 12 NANT 04-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.