L'écriture chorégraphique de Dominique Bagouet

par Bengi Ateşöz-Dorge

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Frédérique Toudoire-Surlapierre.

Soutenue en 2012

à Mulhouse , dans le cadre de École doctorale des Humanités (Mulhouse) .


  • Résumé

    Dominique Bagouet est un chorégraphe français mort en 1992 à l'âge de 41 ans. Suite à cette mort prématurée, les danseurs de la Compagnie Bagouet décident de continuer à danser ses chorégraphies et à les transmettre aux générations suivantes. Dans ce but, ils fondent l’Association « Les Carnets Bagouet ». Dans ce contexte d’échange entre passé et avenir, le présent travail tente de cerner les spécificités de l’écriture chorégraphique de D. Bagouet. Il est montré que cette écriture s’analyse à trois niveaux : univers chorégraphique, geste chorégraphique et transmission de la danse. S’appuyant sur l’expérience des Carnets Bagouet, le travail présenté ici met en lumière l’existence de l’idée de transmission au cœur même de l’écriture de D. Bagouet, au point de devenir une caractéristique essentielle de son écriture. Il est mis en évidence que l’être intime du chorégraphe est la source d’une écriture qui se donne pour objectif la libération de ceux qui la dansent. On Parvient à théoriser une écriture chorégraphique qui partant de l’individu s’efforce de renouveler et renouer les liens qui le constituent.

  • Titre traduit

    Choreographic writing of Dominique Bagouet


  • Résumé

    Dominique Bagouet, french choregrapher, died in 1992 at the age of 41. Following on this premature death, the dancers of the Company Bagouet took the decision to continue dancing his choreographies and so to pass them on to following generations. To this end they founded the Association “les Carnets Bagouet” (The Bagouet Notebooks). Within this context of exchanges between the past and present, this work seeks to define the specificities of Dominique Bagouet’s choreographic writing. What is clearly shown is that his writing is to be analyzed on 3 levels: a choreographic universe, a choreographic gesture and transmission of the dance. Based on the experience of the “Carnets Bagouet”, this present work seeks to reveal the existence of the idea of transmission at the heart of Dominique Bagouet’s writing, this becoming an essential characteristic of his writing. Finally, what also appears is that the intimate being of the choreographer is the source of a writing whose purpose is to liberate those who dance it. Fundamentally, the matter of all writing is concerned with transmission and thus with the question of relationship. Ultimately we arrived at the theorization of choreographic writing whose point of departure is the self which strives to renew and recreate the links from which this self is formed.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Orizons à Paris

Écrire la danse ? : Dominique Bagouet


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 p.)
  • Annexes : Bibliographie : 54 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de l'Université. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Orizons à Paris

Informations

  • Sous le titre : Écrire la danse ? : Dominique Bagouet
  • Dans la collection : Universités
  • Détails : 1 vol. (195 p.)
  • ISBN : 978-2-296-08853-5
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.