Evaluation et traitement des polluants émis par un moteur thermique fonctionnant avec des biocarburants

par Anne-Flore Cosseron

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Valérie Tschamber.

Soutenue le 29-10-2012

à Mulhouse , dans le cadre de École doctorale pluridisciplinaire Jean-Henri Lambert, ED 494 (Mulhouse) , en partenariat avec Laboratoire de Gestion des Risques et Environnement (laboratoire) .


  • Résumé

    Les biocarburants présentent une alternative prometteuse à l’utilisation de carburants fossiles. Cependant, l’augmentation de la quantité de biocarburants introduite dans les carburants nécessite de connaître leur impact sur les émissions de polluants. Le travail réalisé lors de cette thèse peut être décrit en deux parties : La première traite de l’évaluation des émissions de polluants réglementés et non réglementés émis par la combustion de biocarburants dans un moteur diesel. Différents biocarburants ont été testés : des esters méthyliques d’huile de soja et de colza, des esters éthyliques d’huile usagée et un carburant de référence exempt de tout biocarburant. Les résultats montrent que la nature des biocarburants ainsi que leur teneur ont un impact sur les polluants émis. Par exemple, une diminution de la taille des particules émises a été observée avec l’utilisation des esters méthyliques d’huile de soja. Le deuxième objectif de cette thèse concerne le piégeage des polluants Diesel, notamment des composés organiques volatils par des zéolithes. Plusieurs zéolithes ont été synthétisées puis caractérisées. Des tests d’adsorption par thermogravimétrie ont ensuite été réalisés au laboratoire avec différentes molécules sondes représentatives des polluants émis par les moteurs Diesel (le n-hexane, le p-xylène et l’acétone). Certaines zéolithes comme les zéolithes faujasite présentent des capacités d’adsorption intéressantes. Toutefois, la plupart des résultats montrent une diminution de la capacité d’adsorption avec l’augmentation de la température. Ces zéolithes ont ensuite été placées en sortie d’échappement d’un moteur diesel afin d’étudier leur capacité d’adsorption.

  • Titre traduit

    Evaluation and treatment of polluants emitted by an engine fed with biofuels


  • Résumé

    Nowadays, biofuels are a promising alternative to the use of fossil fuels. However, increasing the amount of biofuels introduced in fuels requires to know their impact on emissions pollutants.The work done in this thesis can be described in two parts: The first one deals with the evaluation of emissions of regulated pollutants (NOx, CO, CO2, O2, THC) and unregulated pollutants (volatile organic compounds, carbonyl compounds and fine particles (between 30 nm and 10 microns)) emitted by the combustion of biofuels in a diesel engine. Different biofuels have been tested: methyl esters of soybean oil and rapeseed oil, ethyl esters of used oil and a reference fuel free of biofuel. The results show that the nature of biofuels and their content have an impact on the pollutants emitted. For example, a decrease in the size of the particles emitted was observed with the use of methyl esters of soybean oil. The second objective of this thesis was to trap pollutants, like volatile organic compounds (VOCs) with zeolites. Several hydrophilic and hydrophobic zeolites have been synthesized and characterized. Adsorption tests were then carried by thermogravimetry with different probe molecules representative of pollutants from diesel engines (n-hexane, p-xylene and acetone). Some zeolites such as faujasite zeolites have interesting adsorption capacities. However, most of the results show a decrease in the adsorption capacity with the increase of the temperature. Then, these zeolites have been placed in the exhaust outlet of a diesel engine in order to study their adsorption capacity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Université de Haute Alsace [diffusion/distribution] à Mulhouse

Evaluation et traitement des polluants émis par un moteur thermique fonctionnant avec des biocarburants


Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Université de Haute Alsace [diffusion/distribution] à Mulhouse

Informations

  • Sous le titre : Evaluation et traitement des polluants émis par un moteur thermique fonctionnant avec des biocarburants
  • Détails : 1 vol. (249 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.