Pierre II Mignard (1640-1725) : architecte au temps de Louis XIV

par Lauriane Justamond

Thèse de doctorat en Histoire de l’art moderne

Sous la direction de Thierry Verdier.

Le président du jury était Michèle-Caroline Heck.

Le jury était composé de Thierry Verdier, Michèle-Caroline Heck, Pascal Julien, Chantal Aravaca.

Les rapporteurs étaient Pascal Julien, Chantal Aravaca.


  • Résumé

    Pierre II Mignard naquit en Avignon, terre partagée entre papauté et royauté, dans une famille d’artistes. Il fit d’abord son apprentissage de dessinateur, de copiste et de peintre auprès de son père Nicolas, avant de suivre à Paris son oncle Pierre Mignard (dit le Romain). Ce fut dans la capitale que Pierre II fit évoluer son art pictural et architectural. Il partit dans le sud de la France puis en Italie pour lever les beaux monuments antiques avant de revenir en France. Enrichi de ce qu’il avait vu et fait, il devint, en 1671, membre fondateur et Professeur de l’Académie Royale d’Architecture, l’élevant à un art sans fioriture, avec ses propres codes, des lignes pures, simples et modernes. Après plusieurs années dans la capitale, il repartit dans sa ville natale. En Avignon, il fut un architecte et un peintre très prisé, un ingénieur, cartographe, expert,médiateur passionné par son travail. Dernier artiste de génie, il laissa dans cette ville son empreinte moulée d’un art nouveau. Il fit de son style une référence et de son expérience un art. Il bâtit de riches et magnifiques demeures bourgeoises, encore visibles aujourd’hui. Cette architecture épurée plaisait à ses contemporains notables et religieux qui le considéraient comme un créateur de génie. Couronné de gloire par des titres prestigieux tel qu’Architecte du Roi ou Chevalier de l’Ordre du Christ, il fut copié par les artistes de son temps et notamment par son filleul Pierre Thibault, l’architecte Jean Baptiste Franque ou encore le peintre Joseph Péru. Trois siècles plus tard, grâce au talent de Pierre II Mignard, le coeur de la ville d’Avignon, cerné par ses remparts ressemble à un joyau dans son écrin.

  • Titre traduit

    Pierre II Mignard (1640-1725) : architect of Louis XIV


  • Résumé

    Pierre II Mignard born in Avignon, a land divided between papacy and kingdom, in an artist’s family. He was formed to the drawing and the painting in his father’s studio, before he followed his uncle, Pierre Mignard (as the Roman) in Paris. It was in the capital that Pierre II upgraded his pictorial and architectural art. He went to the south of France and in Italia to draw the most beautiful antic monument after to come back in France. Enriched by all he saw and he did, he became, in 1671, a founder member and Professor of the Royal Academy of Architecture, raising it to an art without embellishment, with its owncodes, pure simple and modern lines. After several years in the capital, he came back to his natal city. In Avignon, he was a very appreciated architect and painter, a civil engineer, cartographer, expert, mediator fascinated by its work. Last genius artist, he gave to the city his stamp mould on a new art. He did to his style a reference, and to his experience an art. He built big and gorgeous residence, still visible nowadays. This refined architecture was liked by his notable and religious contemporaries who considered him like a genius creative. Wreathed with glory by prestigious title like Architect of the King or Christ’s Knight, he was reproduced and imitated by artists and notably by his godson Pierre Thibault, the architectJean-Baptiste Franque or the painter Joseph Péru. Three century later, thanks to Pierre II Mignard’s talent, Avignon’s city’s heart, surrounded by its walls look like jewel in his case.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 04-12-2022

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?