"Mens immobilis". Recherches sur le corpus latin des actes et des passions en Afrique romaine (IIe - VIe siècles)

par Sabine Fialon

Thèse de doctorat en Histoire ancienne

Sous la direction de Christine Hamdoune et de Jean Meyers.

Le président du jury était Dominique Longrée.

Le jury était composé de Christine Hamdoune, Jean Meyers, Dominique Longrée, Hervé Inglebert, Monique Goullet, Elena Zocca.

Les rapporteurs étaient Hervé Inglebert, Monique Goullet.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur un corpus hagiographique de vingt-sept textes latins d’Afrique du Nord, daté du IIe au VIe siècle. Ce corpus n’avait jamais fait l’objet d’une synthèse depuis les travaux de P. Monceaux au début du XXe siècle. Dans une première partie, tous les textes latins ont été réunis, accompagnés d’une traduction personnelle et d’un apparat des sources exhaustif : plusieurs ont fait l’objet d’une nouvelle édition critique, et un nouveau texte, la recension longue de la Passion de Marciana, a ainsi été découvert. Ce corpus fait ensuite l’objet d’une étude historique. Les deux premières parties étudient ces textes comme témoignages de la christianisation de l’Afrique, vue à travers l’étude du phénomène complexe des persécutions et du martyre. La troisième partie illustre les multiples potentialités du discours hagiographique, qui concourt à faire du martyr un nouveau héros chrétien, héritier du héros païen et du thème judéo-hellénistique du Juste souffrant. La dernière aborde le corpus comme témoignage de la culture littéraire des élites africaines et apporte une contribution à l’histoire culturelle de l’Afrique du Nord et à celle de la circulation des idées et des oeuvres. Elle traite aussi de manière nouvelle la question de l’africitas, selon les méthodes du LASLA de l’Université de Liège auxquelles j’ai voulu soumettre trois passions de Maurétanie Césarienne.

  • Titre traduit

    Non communiqué


  • Résumé

    This thesis focuses on a corpus of twenty-seven hagiographic texts from Roman North Africa, dated from the second to the sixth century. None synthesis on this corpus had been made since P. Monceaux’s work in the early twentieth century. In the first part, all the latin texts were collected, together with a translation and an exhaustive research of the sources : for many ofthem I gave a new critical edition, and a new text, the long recension of the Passion of Marciana, has been discovered. This corpus is then studied from an historical point of view. The first two sections examine these texts as evidence of the christianization of Africa, through the study of the complex phenomenon of persecutions and martyrdom. The third partillustrates the multiple potentialities of hagiographic discourse, which tends to make a new Christian hero, combination of pagan hero and of the theme of Judeo-Hellenistic Just suffering. The latter addresses the corpus as evidence of the literary culture of African elites and contributes to the cultural history of North Africa and of the circulation of ideas and works. It also discusses the question of the africitas, according to the methods of the LASLA of the University of Liège, methods applied to three passions of Caesarean Mauretania.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.