L'enseignement du russe en France dans le système éducatif public (lycées) : état des lieux et perspectives

par Lyudmyla Afanas'Yeva

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Carmen Alén Garabato.

Soutenue le 12-12-2012

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Laboratoire de linguistique diachronique, de sociolinguistique et de didactique des langues (équipe de recherche) .

Le président du jury était Henri Boyer.

Le jury était composé de Carmen Alén Garabato, Henri Boyer, Michel Billières, Jean-Léonard Léonard.

Les rapporteurs étaient Michel Billières, Jean-Léonard Léonard.


  • Résumé

    2010 a été proclamée Année croisée de la Russie en France, mais quel est le statut de la langue russe au sein de l’enseignement public français depuis la désagrégation de l’Union soviétique en 1991 ? quelles sont les politiques linguistiques et éducatives des deux pays à l’égard de la langue russe en France métropolitaine ? pourquoi les élèves faisant actuellement leurs études en France choisissent le russe comme la langue vivante prioritaire (LV1, LV2) ? quelles images de la Russie ont les apprenants et les enseignants en France ? Afin de donner des réponses à ces questions, nous avons d’abord fait l’état des lieux sur la situation actuelle de l’enseignement du russe en dressant la liste des établissements où le russe est enseigné, les effectifs aux niveaux académique et national, les changements depuis 1991 (dus aux activités publiques ou associatives) ; puis dans un second temps, à partir d’un échantillon représentatif de quatorze Académies de France, nous avons étudié les représentations sociolinguistiques des apprenants et recueilli les témoignages des enseignants. La méthodologie du travail repose sur une enquête par questionnaire, ainsi que par entretiens individuels avec des professeurs de russe, l’objectif étant de déterminer les motivations, d’analyser les représentations et de déduire les problèmes rencontrés lors de l’enseignement / l’apprentissage du russe. Finalement, il est question des perspectives et des stratégies pour la promotion du russe en France.

  • Titre traduit

    Russian language education in French public high schools : situation and prospect


  • Résumé

    While 2010 was announced as the “Year of Russia” in France, what in fact is the status of the Russian language within the French public education system since the disintegration of the Soviet Union in 1991? What are the language policies of both the French republic and the Russian federation with regard to the teaching of the Russian language in Metropolitan France? Why do pupils choose Russian as their first or second foreign language? Finally, what image do French students and teachers have of Russia? In order to answer these questions we must firstly examine the current situation with regard to the teaching of Russian in France. We will look at the establishments where Russian is taught, the number of pupils at both the academic and national levels, and the changes since 1991 (due to public or associative activities). Secondly, starting from a representative sample (case study) of fourteen academies in France, the sociolinguistic representations of pupils and the teachers’ testimonies were studied. The research methodology is based on survey by questionnaire andindividual interviews. These studies are then used to determine the motivations, analysing the representations and deducing the problems encountered in the teaching and learning of Russian. Finally, the prospects and promotion strategies of Russian language in France were given.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.