Le micro crédit : l'empowerment des femmes ivoiriennes

par Annelise Sery

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Martine Xiberras.

Soutenue le 07-05-2012

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Laboratoire d'études et de recherches en sociologie et en ethnologie de montpellier (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Martine Xiberras, Jean-Martin Rabot, Michel Maffesoli, Philippe Joron.

Les rapporteurs étaient Jean-Martin Rabot, Michel Maffesoli.


  • Résumé

    L‟application du plan d‟ajustement structurel par la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International (FMI) dans la dernière décennie n‟a pas épargné les pays en voie de développement notamment ceux de l‟Afrique du Sud Sahara comme la Côte d‟Ivoire. Ainsi, certains pays vont connaître le phénomène de l‟exode rural vers les grands centres urbains, créant un surpeuplement des villes, une chute du niveau de vie, un chômage avec pour corollaire la pauvreté. L‟évolution de ce phénomène en Côte d‟Ivoire accentué par les différentes crises socio politique qu‟à connu le pays nous permet de retenir que la paupérisation demeure un fait préoccupant. Dans un tel cas, notons que la crise pétrolière dans les années 70, la crise économique des années 80 avec ses plans d‟ajustement structurel successifs, ainsi que la dévaluation du franc CFA dans les pays du tiers monde complique d‟avantage la situation des ménages. Cette réalité existante dans les zones rurales est accentuée dans les zones urbaines. Les principales victimes étant les jeunes et les femmes. En effet, ces dernières se trouvent confrontées à des problèmes d‟exclusion, de mise à distance avec un réel problème d‟accès aux ressources. La micro finance, notamment en Côte d‟Ivoire, se veut une alternative en procurant aux femmes pauvres, un droit au crédit afin de se constituer une épargne et investir dans des activités génératrices de revenus. Autant d‟avantage qu‟il convient nous le pensons de mesurer en terme d‟empowerment. Un gain de pouvoir qui pourrait leur permettre d‟être autonome et lutter contre la pauvreté féminine.

  • Titre traduit

    Microcredit : the empowerment of Ivorian women‟s


  • Résumé

    The application of structural adjustment by the World Bank and by the International Monetary Fund (IMF) in the last decade has not spared the developing countries including those in Sub-Saharan Africa like the Ivory Coast. Thus, some countries will experience the phenomenon of rural exodus to urban centers, creating an urban overcrowding, falling living standards and unemployment with the consequent poverty. The evolution of this phenomenon in the Ivory Coast accentuated by the various socio-political crises already known by the country allows us to retain that poverty remains a worrying fact. In those cases, the oil crisis of the 70s, the economic crisis of the 80s with its successive structural adjustment programs, and the CFA franc devaluation in the Third World have further complicated households situation. This reality in rural areas has increased in urban areas. The main victims are the young and women. Indeed, the latter are faces with problems of exclusion, distancing with a real problem of access to resources. Microcredit, particularly in the Ivory Coast, is an alternative by giving poor women a right to credit in order to accumulate savings and invest in activities generating income. We should think of the many advantages in terms of empowerment. A gain of power that could allow them to be independent and to fight against women‟s poverty.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.