Pour une analyse complexe de la mondialisation. Socio-anthropologie comparative du cas de la grande distribution alimentaire au Maroc, en France et aux États-Unis

par Thibault Danteur

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Martine Xiberras.

Soutenue le 07-05-2012

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Laboratoire d'études et de recherches en sociologie et en ethnologie de montpellier (équipe de recherche) .


  • Résumé

    À la lumière de nombreux travaux récents, la conception, dans le champ des sciences sociales, de la mondialisation économique et culturelle comme une force d’uniformisation semble perdre de sa prégnance. L’objectif de cette thèse de doctorat est donc de se saisir de l’exemple de l’industrie de la grande distribution, en tant qu’éminente représentante de ce phénomène, pour vérifier, à travers le prisme particulier des pratiques et des représentations alimentaires, si l’on peutencore se contenter de comprendre le processus de mondialisation uniquement comme un vecteur d’éradication des différences culturelles. Procédant selon une méthodologie inductive et une approche comparative, nous avons voulu décrire cette industrie et ses implications sur les modalités du choix alimentaire, en prolongeant au Maroc nos analyses basées sur l’étude des cas français et américain. Suivant les préceptes méthodologiques de la socio-anthropologie et la stratégie de la mosaïque d’études de cas, nous avons, selon le modèle itératif prôné notamment par la grounded theory, sans cesse cherché à mettre nos hypothèses à l’épreuve du terrain à travers une constante extension des cas et une variation des objets étudiés. Cela nous a autorisé à viser une plus grande généralisation de nos théories et ainsi arguer en faveur d’une conception moins simplificatrice des processus de mondialisation en ancrant empiriquement notre plaidoyer pour une perspective complexe des phénomènes culturels et sociaux qui en sont issus.

  • Titre traduit

    Toward a complex analysis of globalization. A comparative socio-anthropology of food industrial distribution in Morocco, France, and USA


  • Résumé

    In the light of the most recent work in social sciences, the understanding of globalization as a force of uniformization seems to be less and less acurate. The goal of this PhD dissertation is, therefore, to use the example of retail store industry, as a media of this globalization process, to verify, through the particular case of food practices and representations, if it is still possible to describe globalization as a destructive phenomenon in terms of cultural differences. Following an inductivist methodology, we studied this industry, its development modalities and their consequences within the various environment which have seen its appearance, its growth and spread to new cultural spaces in order to developp a more general theory of globalization. Adopting the principles of socio-anthropological research and the « case studies mosaic » strategy, and as it is encouraged by the iterative model of the grounded theory, we have constantly sought to submit our theoretical analysis at the test of our empirical field through a continious extension of cases and variation of objects. Thus, gaining in generalization, we have argued for a less simplist understanding of the globalization process, therefore founding our plead for a complex perspective of social and cultural phenomena.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.