Recherche in silico de gènes potentiellement liés au sexe sur le groupe de liaison LG3, chez le tilapia du Nil Oreochromis niloticus

par Lucile Soler

Thèse de doctorat en Ecosystèmes

Sous la direction de Jean-François Baroiller et de Frédéric Veyrunes.

Soutenue le 26-10-2012

à Montpellier 2 , dans le cadre de Systèmes Intégrés en Biologie, Agronomie, Géosciences, Hydrosciences, Environnement (Montpellier ; École Doctorale ; 2009-2015) , en partenariat avec INTREPID - Intensification Raisonnée et Ecologique pour une Piscilculture Durable (laboratoire) .


  • Résumé

    Les tilapias (espèces Oreochromis) sont le second groupe le plus important de poissons dans l'aquaculture mondiale ainsi qu'une des premières sources de protéines animales pour des millions de personnes dans les pays en cours de développement. En effet, Les tilapias ont la plupart des qualités requises dans le monde aquacole comme un taux de croissance important et une résistance aux maladies. Cependant leurs reproductions précoces et continues provoquent une surpopulation des bassins et un nanisme des individus. Pour surmonter ces difficultés, il s'agit de créer de nouvelles méthodes de contrôle du sexe (génétique et température) pour une meilleure compréhension de la détermination du sexe chez le tilapia. La détermination sexuelle chez les tilapias est complexe. En effet, le sexe est influencé par des facteurs génétiques majeurs (XX/XY), des facteurs génétiques mineur (sur les autosomes : LG3, LG23) et la température. Au cours des dernières années, de nombreuses ressources génomiques ont été progressivement développées (Bac End Sequences, Expressed sequence Tag, physical map, RH map…). Dans ce travail de thèse nous avons cherché à identifier, par des approches in silico, des gènes liés au sexe, en nous intéressant, en particulier, à ceux localisés sur LG3. Nous avons divisé notre travail en deux étapes. La première recouvre des travaux préliminaires de collecte et de comparaison d'informations existantes. Elle s'est concrétisée par la création d'une carte physique comparée entre le génome complet de l'épinoche et des BES du tilapia ainsi que d'une carte RH du tilapia. La deuxième étape porte sur l'analyse du chromosome correspondant au LG3 (Chr3). Nous avons pu grâce aux méthodes, outils et données développés lors de la première étape, reconstituer le Chr3, l'annoter et faire une liste de gènes impliqués dans la cascade du sexe chez le tilapia du Nil.

  • Titre traduit

    Research in silico of genes potentially linked to sex on the linkage group LG3 on Nile tilapia Oreochromis niloticus


  • Résumé

    Tilapias (Oreochromis spp.) are the second most important fish group in aquaculture and a primary source of animal protein for millions of people in developing countries. Indeed, Tilapias have most of the qualities required in aquaculture such as a good growth-rate and resistance to diseases. Nevertheless, their early and constant reproduction leads to tank overpopulation and dwarfism of individuals. To overcome this, new sex controlling methods (genetics and temperature) are being studied to better understand the sex determination in tilapia. Sex determination in tilapia is complex since sex is influenced by major genetic factors (XX/XY), minor genetic factors (on an autosome: LG3, LG23) and temperature factors. Over the past years a great effort has been done to increase the genomic tools in tilapia by obtaining data on Bac End Sequences (BES), Expressed Sequence tags (EST), physical map, RH map.... The objective of our work is to identify, by in silico approaches, genes associated to sex, especially the ones located on the linkage group LG3. We divided our work in two steps. The first work is to collect heterogeneous and available information existing on tilapia using comparative genomic analyses. This step led to the creation of a comparative physical map between the complete genome of stickleback and the BES of tilapia along with a tilapia RH map. The second step is to analyse the chromosome corresponding to the LG3 (Chr3). Using methods, tools and data developed during the first step, we recreated the Chr3, annotated it and listed the genes involved in the sex cascade in Nile tilapia.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.