Modulations des atteintes cardiovasculaires et rénales dans l'insulino-résistance

par Carole Oudot

Thèse de doctorat en Biologie Santé

Sous la direction de Bernard Jover et de Caroline Rugale.

Le jury était composé de Bernard Jover, Caroline Rugale, Mireille Cormont, Jean Ribstein, Pascal Laurant.

Les rapporteurs étaient Stéphane Tanguy, Paul Mulder.


  • Résumé

    L'insulino-résistance est une caractéristique majeure du syndrome métabolique dont l'incidence ne cesse d'augmenter dans les pays industrialisés parallèlement à l'épidémie d'obésité. La résistance à l'insuline s'accompagne de diverses atteintes au niveau cardiaque, vasculaire et rénal. L'objectif principal était dans un modèle d'insulino-résistance induite par un excès de fructose chez le rat d'évaluer l'influence de la modulation en sodium (en excès ou en restriction) sur les changements métaboliques cardio-rénaux. D'une part, l'influence d'une restriction sodée concomitante à un régime riche en fructose a été évaluée. Nous avons montré que la restriction sodée prévenait les dommages cardio-rénaux. Ces effets bénéfiques ont été associés à une diminution de l'inflammation rénale et du stress oxydant. De plus, une prévention des modifications du tissu adipeux induites par le régime riche en fructose a été également observée. D'autre part l'impact d'une insulino-résistance en présence d'une consommation excessive et précoce (sevrage) en sodium a été évalué. Quand l'insulino-résistance (régime fructose) est initiée secondairement à un régime hypersodé, l'hypertrophie cardiaque associée au régime sodé est diminuée après l'ajout d'une insulino-résistance. Ce résultat paradoxal pourrait représenter une mal-adaptation du muscle cardiaque que confirme l'altération de la fonction systolique. En conclusion ce travail démontre une fois de plus l'impact de la nutrition dans la modulation des atteintes des organes cibles. L'importance d'adopter une nutrition raisonnée par contrôle de l'ingestion de sodium peut permettre de réduire les atteintes des organes cibles observées dans l'insulino-résistance.

  • Titre traduit

    Modulation of cardiovascular damage in insulin resistance


  • Résumé

    Insulin resistance is a major feature of the metabolic syndrome whose incidence is increasing in industrialized countries, in parallel with the obesity epidemic. Insulin resistance is associated with various cardiac, vascular and renal damages. The main objective was to evaluate the influence of sodium modulation (excess or restriction) on cardio-renal changes in a model of insulin resistance induced by fructose in rats. On one hand, the influence of salt restriction concomitant with a high fructose diet was evaluated. We have shown that sodium restriction prevents cardio-renal damages. These beneficial effects were associated with a reduction in renal inflammation and oxidative stress. In addition, a prevention of adipose tissue changes induced by fructose-rich diet was also obeserved. On the other hand impact of insulin resistance in presence of an early (weaning) sodium and excessive consumption of sodium was evaluated. When insulin resistance (fructose diet) was initiated secondary to high salt diet, cardiac hypertrophy associated with sodium diet decreased after the addition of insulin resistance. This paradoxal result could represent a maladaptation of cardiac muscle confirmed the impaired systolic function. In conclusion this work further demonstrates the impact of nutrition in the modulation of target organ damage. Reducing sodium intake may provide an easy way to reduce target organ damage observed in insulino resistance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.