Rôles de l'activité physique dans l’arrêt du tabac de fumeurs touchés par un trouble dépressif

par Paquito Bernard

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Grégory Ninot et de Xavier Quantin.

Soutenue le 27-11-2012

à Montpellier 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences du mouvement humain (Marseille) , en partenariat avec EA 4556-Laboratoire Epsylon (Montpellier) (laboratoire) .

Le jury était composé de Grégory Ninot, Xavier Quantin, Joel David Swendsen, Jean-Philippe Boulenger.

Les rapporteurs étaient Ivan Berlin, Anne Vuillemin.


  • Résumé

    Les interventions visant l'arrêt du tabac ont réalisé des progrès importants. Pourtant, des facteurs minorent le maintien de l'arrêt du tabac à long terme, en particulier l'existence d'un trouble dépressif. Cette thèse étudie la contribution de la pratique d'activité physique en tant que facteur protecteur de la rechute dans le cadre du sevrage tabagique. Les études longitudinales 1 et 2 explorent l'impact de l'activité physique sur la rechute tabagique à long terme, chez des fumeurs avec ou sans trouble dépressif. L'étude 1 retrouve un effet protecteur de l'interaction antidépresseur - activité physique sur la rechute chez des fumeurs tout venant (n= 227). L'étude 2 met en exergue le rôle protecteur de l'activité physique chez des fumeurs touchés par un trouble dépressif (n= 133) ainsi que le niveau d'éducation, la prise d'anxiolytiques et d'antidépresseurs, ainsi que les tentatives d'arrêt précédentes. L'étude 3 évalue l'efficacité d'un programme d'activité physique adapté couplé à du conseil comme traitement adjuvant de l'arrêt du tabac chez des fumeurs touchés par un trouble dépressif. Cet essai clinique randomisé contrôlé (n = 70) a été réalisé au sein du CHRU de Montpellier. Le critère de jugement principal est l'abstinence continue trois mois après le début de l'intervention. L'analyse en intention de traiter souligne une différence en fin de programme (OR = 0.14 ; 95% CI .02 - .72 ; p = .018) et une différence non significative à trois mois (OR = 0.87 ; 95% CI .62 – 1.21 ; p = .08).Pour conclure, nous faisons l'état des mécanismes testés empiriquement expliquant l'effet de l'activité physique sur la consommation de tabac et la dépression. Nous proposons des pistes méthodologiques pour construire des modélisations et des interventions dans le domaine de la santé à partir d'une approche transdisciplinaire.

  • Titre traduit

    Exercise and smoking cessation for smokers with depressive symptoms


  • Résumé

    Current depressive disorders are associated with a lower likelihood of quitting smoking and with greater likelihood of smoking relapse.The aim of this thesis project was to study the protective role of physical activity on relapse rate after a smoking-cessation program. Studies 1 and 2 have explored the role of physical activity on relapse at long term in smokers with and without depressive disorders. First study has shown a significant interaction between antidepressant and physical activity as protecteur factor on relapse (n= 227) among smokers recruited at the smoking-cessation unit of Montpellier University Hospital. Second study has confirmed that physical activity was a protector factor on relapse in smokers with depressive disorders. Furthermore, antidepressants, anxiolytics, level of education, and number of attempts to quit were associated with relapse. The efficacy of exercise intervention and counseling as an adjuvant therapy in smoking cessation for smokers with current depressive disorders (n= 70) has been investigated in third study. Compared with control subjects, exercise subjects achieved significantly higher levels of continuous abstinence at the end of treatment (OR = 0.14 ; 95% CI .02 - .72 ; p = .018) while results were not significant at 3 months following treatment (OR = 0.87 ; 95% CI .62 – 1.21 ; p = .08). We have also reviewed the current literature investigating the mechanisms between exercise-depression and exercise-smoking. Methodological and transdisciplinary approaches are proposed to developp future studies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section des sciences et techniques des activités physiques et sportives.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.