La dynamique du momentum psychologique en sport

par Walid Briki

Thèse de doctorat en Sciences du Mouvement Humain

Sous la direction de Christophe Gernigon.

Soutenue le 11-10-2012

à Montpellier 1 , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences du Mouvement Humain (Marseille) , en partenariat avec EA 4556-Laboratoire Epsylon (Montpellier) (laboratoire) .

Le président du jury était Denis Brouillet.

Le jury était composé de Christophe Gernigon, Denis Brouillet, Pier-Giorgio Zanone, Ludovic Marin.

Les rapporteurs étaient Paul Leon Christiaan Van Geert, Paul Fontayne.


  • Résumé

    L'objet de la présente thèse était d'examiner les caractéristiques de complexité et de dynamique du momentum psychologique (MP) en sport. Une première série d'études a tenté d'explorer qualitativement (étude 1) et quantitativement (études 2, 3 et 4) ces caractéristiques en situations naturelles de compétitions sportives. L'étude 1 a mis en évidence la richesse des contenus du MP, la diversité de ses mécanismes de déclenchement (dissonance, consonance, perturbation du flux de pensées), ainsi que ses formes de développement au cours du temps (processus d'amplification). Ces résultats témoignent de l'enracinement du MP dans une histoire d'événements signifiante. Les études 2, 3 et 4 ont montré que certains contenus affectifs du MP, tels que l'anxiété compétitive et la confiance en soi, peuvent subir des changements abrupts au cours des phases de MP, ce qui suggère le caractère non linéaire du phénomène. Par conséquent, une seconde série d'études (études 5, 6, 7 et 8) a ensuite été réalisée afin de tester expérimentalement les propriétés potentielles de non linéarité et de dépendance à l'histoire du MP en adoptant l'approche des systèmes dynamiques. Ces études étaient basées sur des scénarios de performance de prise d'ascendant (momentum positif) ou de décrochage (momentum négatif) impliquant des situations d'acteur en position virtuelle (études 5 et 6) ou réelle (étude 7), ou encore des situations de spectateur (étude 8). Le MP est apparu évoluer sous la forme d'un patron d'hystérésis négative (études 5, 6 et 8) ou d'un patron de limite critique décalée (étude 7) dans le sens où le MP négatif se déclenchait plus rapidement que le MP positif. L'hystérésis négative observée chez les spectateurs (étude 8) présentait, quant à elle, une asymétrie évoquant un déclenchement plus rapide du MP positif. Ces résultats attestent des propriétés de non linéarité et de dépendance à l'histoire du MP, montrent l'influence du degré d'implication dans la situation sur sa dynamique et confirment l'hypothèse générale selon laquelle le MP est un phénomène complexe et dynamique.

  • Titre traduit

    The dynamics of psychological momentum in sport


  • Résumé

    The present thesis aimed to examine the characteristics of complexity and dynamics of psychological momentum (PM) in sport. A first series of studies attempted to explore qualitatively (Study 1) and quantitatively (Studies 2, 3, and 4) these characteristics in natural situations of sport competition. Study 1 evidenced the richness of PM contents, its mechanisms of emergence (dissonance, consonance, and thought flow disturbance), as well as its forms of development over time (amplification processes). These findings suggest that PM is rooted in a meaningful history of events. Studies 2, 3, and 4 showed that certain affective contents, such as competitive anxiety and self-confidence, can change abruptly during PM phases, which suggests the nonlinear character of PM. Consequently, a second series of studies (Studies 5, 6, 7, and 8) was then conducted in order to experimentally test the potential properties of non linearity and history-dependence of PM through the lens of the dynamical systems approach. These studies were based on ascending (positive momentum) versus descending (negative momentum) scenarios of performance that were virtually (Studies 5 and 6) or actually (Study 7) experienced by actors, or that were seen from the point of view of a spectator (Study 8). Variations of PM displayed patterns of negative hysteresis (Studies 5, 6, and 8) and critical boundary that was lagged so that negative PM was triggered faster than positive PM. The negative hysteresis that was found among spectators (Study 8) displayed an asymmetry that reflected a faster triggering for positive PM. These findings evidence the properties of non linearity and history-dependence of PM, show the influence of the degree of involvement in the situation on PM dynamics, and support the general hypothesis that PM is a complex and dynamical phenomenon.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.