Le droit des femmes à la participation à la vie politique et publique en droit international

par Juliette Choron

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Olivier de Frouville.

Le jury était composé de Olivier de Frouville, Hélène Surrel, Caroline Ressot.

Les rapporteurs étaient Mouloud Boumghar, Hélène Tigroudja.


  • Résumé

    La démocratie paritaire est un objectif partagé par la Communauté internationale. La construction du droit des femmes à la participation à la vie politique et publique s'inscrit dans la logique du principe d'égalité entre les hommes et les femmes et répond à une double approche, neutre et sexuée, des sujets de droits. Ce droit à la participation des femmes aux différents processus de décision est également perçu comme l'une des conditions d'une démocratie véritable, impliquant une participation équilibrée des hommes et des femmes et la prise en compte de leurs intérêts et besoins. Dans la pratique, les femmes sont encore très largement sous-représentées à tous les niveaux du pouvoir. Afin de tendre vers une démocratie paritaire, l'adoption de mesures est indispensable. Certaines répondent à une approche de l'égalité des chances, tandis que d'autres vont plus loin en réalisant une égalité de résultat. Le contrôle des progrès effectués opéré par une panoplie de mécanismes de contrôle et de suivi, respecte également la distinction entre système neutre ou sexué. Contrairement au second type, qui place les femmes au coeur de son processus, le premier se révèle moins précis et moins détaillé dans l'analyse et la formulation de recommandations

  • Titre traduit

    Women’s rights of political and public participation in international law


  • Résumé

    Parity democracy is a goal shared by the International Community. The construction of the women's right to participation in political and public life is part of the logic of the principle of equality between men and women and respond both to a neutral and a gender approach of subjects of rights. This right of women to participate in the decision-making process is also one of the conditions of a genuine democracy, which implies a balanced participation of men and women and a taking into account their interests and needs. In practice, women are still under-represented at all levels of the decision-making. In order to move towards parity democracy, measures are therefore essential. Some belong to an equality of opportunity approach, while others go further in realizing equality of result. The follow-up of progress which occurs through a variety of mechanisms, also respects the distinction between neutral or gendered system. Unlike the second type, which places women at the heart of the process, the first appears to be less accurate and detailed in the analysis and recommendations making.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.