Voluntary contributions to a public good and endowments redistribution : An experimental study

par Agathe Rouaix

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marc Willinger et de Charles Figuières.

  • Titre traduit

    Contributions volontaires à un bien public et redistribution des revenus : Une étude expérimentale


  • Résumé

    Les inégalités de revenu affectent-elles la fourniture des biens publics ? Warr a établi en1983 un théorème de neutralité : sous certaines conditions, une redistribution marginale des revenus entre agents n'affecte pas la quantité de bien public fournie par leurs contributions volontaires. Les généralisations de ce résultat par Bergstrom et al. (1986), ont permis de mieux comprendre ce phénomène : les redistributions neutres sont de " faible "amplitude de sorte que les agents dont le revenu a été amputé ont toujours la possibilité de maintenir leur dépense en biens privés, et les ajustements des contributions individuelles laissent inchangée la contribution agrégée au bien public. Itaya et al. (1997) se sont intéressés aux conséquences d'une redistribution non neutre sur le bien-être. Dans les deux premiers chapitres de cette thèse nous testons ces prédictions en laboratoire grâce à un jeu de bien public avec utilités quadratiques. Le premier chapitre considère une redistribution de " faible " amplitude qui ne devrait pas entrainer une modification de la quantité de bien public. En revanche dans le chapitre 2, la redistribution est d'une amplitude telle qu'elle affecte la quantité de bien public fournie et le bien-être de la société. Bien que nous retrouvions en laboratoire certaines prédictions théoriques, notamment au niveau de la modification ou non de la quantité de bien public produit et du bien-être, les prédictions concernant les comportements et les gains individuels sont rarement vérifiées. En particulier, nous observons que, suite à la modification de leur revenu, certains joueurs réduisent ou augmentent moins leur contribution que la théorie ne le prédit et que les agents pauvres sur-contribuent. Il semble enfin que l'émergence d'inégalités n'affecte pas de la même façon les comportements que lorsque ces inégalités préexistent et donc que le sens de la redistribution, selon qu'elle crée ou diminue les inégalités, importe. Dans le chapitre 3, nous étudions plus précisément une redistribution créatrice d'inégalités dans un jeu de bien public linéaire et nous regardons si les hommes et les femmes réagissent de la même façon à ce changement et quelles conséquences cela entraine sur la quantité de bien public fournie. Nous montrons que lorsque les femmes bénéficient de la redistribution,la quantité de bien public produit diminue. Il apparait aussi que les comportements sont modifiés lorsque les sujets connaissent le genre de ceux qui se sont enrichis.


  • Résumé

    Do income inequalities affect the provision of public goods? Warr established in 1983 a theorem of neutrality : under some conditions, a marginal redistribution of endowments among agents does not affect the amount of public good provided by their voluntary contributions. Generalizations of this result by Bergstrom et al. (1986), helped to better understand this phenomenon: neutral redistributions are those of "low" amplitude, so that agents whose income decreases can maintain their consumption of private goods, and adjustments of individual contributions leave unchanged the aggregate contribution to the public good. Itaya et al. (1997) have focused on the consequences of a non-neutral redistribution on welfare. In the first two chapters of this thesis we test these predictions in the laboratory using a public good game with quadratic utility functions. The first chapter considers a redistribution of a "low" amplitude that should not modify the amount of public good supplied. However in Chapter 2, we run a redistribution of a "high" magnitude so that it affects the amount of public good provided and the social welfare. Although some theoretical predictions are found in the laboratory, such as the modification or not of the amount of public good and of the welfare, predictions on individual behaviors and payoffs are rarely verified. In particular, we note that following a modification of their endowment, some subjects decrease or increase their contribution less than theory predicts and that poor agents over-contribute. It further appears that the emergence of inequalities does not affect behaviors in the same way than when these inequalities preexist and thus that the direction of the redistribution, depending on whether it creates or decreases inequalities, matters. In Chapter 3 we study more precisely a redistribution that creates inequalities in a linear public good game and we test wether men and women respond similarly to the modification of their endowment and what are the consequences on the supply of the public good. We show that when women become rich, the quantity of public good provided decreases. It also appears that behaviors are modified when the rich gender is common knowledge.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.