Analyse proxémique des parties prenantes dans la décision stratégique des entrepreneurs de PME/TPE : expérimentation sur l'influence du genre

par Valérie Ballereau

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Olivier Torrès-Blay.

Le jury était composé de Olivier Torrès-Blay, Karim Messeghem.

Les rapporteurs étaient Josée St. Pierre, Didier Chabaud.


  • Résumé

    Cette recherche a pour but d'étudier le rôle joué par les parties prenantes et plus spécifiquement par l'une d'entre elles, la famille, sur les décisions stratégiques des entrepreneurs de PME/TPE, en étudiant d'éventuelles différences de genre. Le cadre conceptuel retenu est celui des effets de proxémie en PME/TPE tels que définis par Torrès (2003) à partir des travaux en psycho-sociologie de l'espace de Moles et Rohmer (1978). La loi proxémique montre qu'un individu tend à privilégier tout ce qui est proche au détriment de ce qui est lointain. Torrès montre comment les entrepreneurs n'échappent pas à cette loi et comment leurs décisions stratégiques peuvent s'expliquer par ces principes hiérarchiques. Nous testons la validité d'un principe proxémique à partir de la théorie des couches de Gibb (1988) qui propose une hiérarchie des parties prenantes de la PME. L'étude est conduite à partir d'une expérimentation définie par le cadre de l'économie expérimentale. Les résultats ouvrent des perspectives innovantes dans la compréhension des décisions stratégiques des femmes entrepreneures, et mettent en évidence l'intérêt théorique de la loi proxémique pour les étudier à partir de leur réalité propre (Carrier, et al, 2006) et non pas en comparaison aux hommes.

  • Titre traduit

    Proxemic analysis of stakeholders influence on strategic decision of small businesses entrepreneurs : experimentation on gender impact.


  • Résumé

    The scope of the research is an analysis of stakeholders' influences on strategic decisions, focusing principally on the role of family, within a gender perspective. The theoretical framework is the proxemic influence in Small Businesses. This framework was defined by Torrès (2003) based on the work of psycho-sociologists Moles and Rohmer (1978). The proxemic theory emphasizes the prevalence of things, people and elements that are close compared to those which are more remote. Torrès shows how strategic decisions of entrepreneurs are embedded by this proxemic influence. We test the validity of this law through the layers of theory defended by Gibb (1988) which identified a hierarchic influence of the stakeholders. The empirical study is based on an experiment structured from the experimental economics field. Men and women entrepreneurs are the subject of the experiment.Results show, innovative opportunities to better understand the strategic decisions of women entrepreneurs. They also highlight the theoretical interest of the proxemic principle to survey women from their own perspective, rather than only from the male comparison.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.