Origine des éléments volatils dans le système solaire : la matière organique et les argiles des chondrites

par Laurette Piani

Thèse de doctorat en Sciences de la nature et de l'homme. Géochimie. Cosmochimie

Sous la direction de François Robert et de Sylvie Derenne.

Le président du jury était Etienne Deloule.

Le jury était composé de Hisayoshi Yurimoto.

Les rapporteurs étaient Jean Duprat, Cécile Engrand, Christian France-Lanord.


  • Résumé

    La majorité des éléments volatils des chondrites se trouvent dans la matière organique (MO) et les argiles. Nous avons caractérisé par différentes techniques la MO dans deux classes distinctes de chondrites afin de contraindre sa répartition dans la nébuleuse protosolaire. Nous avons ensuite estimé les compositions isotopiques de la MO et des argiles à l’échelle micrométrique dans la matrice des chondrites pour déterminer la nature des relations qui les lient. Par spectrométrie de masse des ions secondaires (NanoSIMS), nous avons développé un protocole analytique utilisant la déconvolution des rapports D-/H- et 16OD-/16OH-. L’absence de lien spatial entre les compositions de la MO et des argiles de la chondrite ordinaire Semarkona est incompatible avec un échange isotopique entre ces phases. Des plages (μm) d’argiles riches en D formant des ilots dans la matrice montrent la faible extension de l’altération aqueuse et posent la question du processus d’enrichissement en D des argiles.


  • Résumé

    Most of the volatile elements of the chondrites are located in the organic matter (OM) and in the clays. The study consists in the characterization through different techniques of the OM in two distinct classes of chondrites in order to shed light on its distribution in the protosolar nebula. The OM and the clays are intimately mixed in the matrix of chondrites. An analytical protocol was developed using the secondary ion mass spectrometer (NanoSIMS) along with the deconvolution of the D-/H- and 16OD-/16OH- ratios. Measurements have been carried out on the matrix of the ordinary chondrite Semarkona. No spatial links were observed between the isotopic compositions of OM and clays. It attests the absence of isotopic exchange between these two phases. Exceptionally D-rich clays are present in Semarkona. Although the origin of these clays remains puzzling, their presence shows the restricted spread of the aqueous alteration (few μm).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (iv-278 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 251-268

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2012 -- 06
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.