Les interactions entre la biodiversité et les citadins au cœur d'une métropole

par Assaf Shwartz

Thèse de doctorat en Sciences de la nature et de l'homme. Écologie

Sous la direction de Romain Julliard et de Laurent Simon.

Le président du jury était Nathalie Machon.

Le jury était composé de Zoe Davis, Petra Lindemann-Matthies, Raphaël Mathevet.

Les rapporteurs étaient Pascal Marty, Richard Fuller.


  • Résumé

    La conservation urbaine est une discipline intégrative qui explore les villes, la biodiversité, les personnes et leur environnement. Le rôle que joue la biodiversité dans la vie des gens a rarement été étudié. Dans cette thèse, j'ai exploré l'interaction des personnes-biodiversité dans de petits jardins publics à Paris. J’ai trouvé que les jardins peuvent accueillir une biodiversité riche, renforçable par certaines pratiques de gestion. Mais, si les gens sont très intéressés par la découverte de cette diversité, parfois synonyme de bien-être, ils démontrent de pauvres capacités à expérimenter et même à remarquer cette biodiversité. Cela met en évidence un paradoxe personnes-biodiversité. La séparation des personnes et de la nature dans les villes modifie leur rapport avec la biodiversité en limitant leur capacité à expérimenter la qualité de la nature. Participer à des programmes d'éducation de conservation, peut aider à prévenir cette extinction de l'expérience au niveau local.

  • Titre traduit

    = The interactions between people and biodiversity in the centre of a large metropolis


  • Résumé

    Urban conservation is emerging as an integrative discipline that explores cities, biodiversity, people and their environment. However, the role that biodiversity plays in people’s life has rarely been investigated. In this thesis, I explored the people-biodiversity interaction in small public gardens in Paris (France). I found that gardens can host rich biodiversity, which can be enhanced by certain management practices. However, while people were highly interested in discovering this diversity and related it to their well-being, they demonstrated poor capabilities to experience this diversity and in fact did not notice it. This highlights a people-biodiversity paradox, which could be related to the extinction of experience. The separation of people from nature in cities modifies people’s relation with biodiversity by limiting abilities to experience the quality of nature. Participating in conservation education programs can help avert this extinction of experience locally.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 173-199

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2012 -- 05
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.