Innovations offensives et puissance militaire au vingtième siècle

par Corentin Brustlein

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Paul Joubert.

Soutenue le 28-09-2012

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) .

Le président du jury était Michel Louis Martin.

Le jury était composé de Beatrice Heuser.

Les rapporteurs étaient Frédéric Ramel, Pascal Vennesson.


  • Résumé

    Cette thèse s’inscrit dans une perspective combinant le paradigme réaliste des relations internationales et la pensée clausewitzienne, afin d’évaluer l’impact des révolutions dans les affaires militaires (RAM) offensives sur les équilibres internationaux et la puissance militaire des Etats. Au sein d’un système international anarchique, une innovation offensive confère un avantage militaire à son possesseur devant lui permettre de façonner son environnement par un recours à la force pour transformer le statu quo et imposer plus aisément sa volonté à ses adversaires. Cette thèse propose d’évaluer l’impact des RAM offensives du XXe siècle sur la puissance militaire des Etats à l’aune de deux facteurs : la conservation par l’innovateur d’un avantage militaire sur ses adversaires et sa capacité à leur imposer sa volonté en leur infligeant une défaite décisive. La perspective réaliste et clausewitzienne adoptée amène ainsi à rappeler le caractère intrinsèquement interactif et compétitif d’un système anarchique. Source d’avantage militaire pour son possesseur, une RAM offensive est également source de menace et d’opportunité pour les acteurs l’observant. Son apparition et, plus encore, son emploi devraient ainsi susciter des réactions d’équilibre des puissances internes à l’origine d’une diffusion des capacités et d’une efficacité décroissante de l’innovation. Cette thèse rejette ensuite le postulat d’une relation de causalité simple entre RAM offensive et victoire. La capacité d’un innovateur à remporter une victoire décisive est avant tout conditionnée par des considérations politico-stratégiques telles que la définition des buts de guerre et la supériorité de la défensive sur l’offensive. Les hypothèses formulées sont testées à partir de l’étude de trois cas : la révolution des armes combinées de la Première Guerre mondiale, la « guerre-éclair », et la « guerre de précision » apparue au cours des deux dernières décennies.

  • Titre traduit

    Offensive Innovations and Military Power in the Twentieth Century


  • Résumé

    This dissertation aims to assess the impact of Twentieh Century offensive revolutions in military affairs (RMA) on the distribution of military power in the international system. To do so, it combines elements from the realist paradigm of international relations and from clausewitzian strategic theory. In an anarchical international system, a state possessing an offensive RMA should be able to shape its security environment by changing the status quo and to impose its will on adversaries through the use of force. The impact of offensive innovations on states’ military power is assessed by looking at two variables: the ability of the innovator to maintain a military advantage over its adversaries, and its ability to impose its will by inflicting decisive defeats. Combining realism and clausewitzian theory leads us to reaffirm that an anarchical international system is intrinsically interactive and competitive. While an offensive RMA can offer a tremendous military advantage to its possessor, states facing it can see it as both a threat and an opportunity. Its disclosure and employment should trigger internal balancing policies, which would in turn cause a spread of military capabilities and decrease the RMA’s overall effectiveness. This dissertation also rejects the idea of a direct causal link between offensive RMAs and victory. Above all, an innovator’s ability to obtain decisive victory lies with political and strategic factors such as war aims and the superiority of defense over offense. Three case studies have been conducted to test the resulting hypotheses: the First World War combined-arms revolution, the blitzkrieg revolution, and the information technology revolution that occurred during the last two decades.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.