Yaogun, l'histoire de la musique rock Made in China : création, évolution et perspectives de la musique rock en Chine contemporaine (1980-2011)

par Yingxue Huang

Thèse de doctorat en Ethique et droit médical

Sous la direction de Gregory B. Lee.

Soutenue le 07-09-2012

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) .

Le président du jury était Siyan Jin.

Le jury était composé de Florent Villard.

Les rapporteurs étaient Patrick Doan.


  • Résumé

    Rock’n’roll. Ce terme s’est répandu d’abord dans le monde occidental à la fin des années 1950, principalement grâce au succès d’Elvis Presley. Fusion du blues, du rhythm’n’blues, du gospel, du doo-wop et de la country. Le terme rock’n’roll désigne à l’origine une musique nouvelle, adoptée avec enthousiasme par la jeunesse américaine rompant résolument avec la musique qu’écoutaient leurs parents. Le rock’n’roll, synonyme de révolte de la jeunesse, secoua l’Amérique à la fin des années 1950. Le 9 mai 1986, un grand concert rendant hommage à « l’Année Mondiale de la paix » a eu lieu au « Gongti » gongrentiyuguan à Pékin. Cui Jian, un jeune chanteur totalement inconnu portant une longue veste est monté sur scène en sautant. Avec sa voix étrange et son énergie communicative de jeune garçon, il a chanté une chanson composée par lui – même : «rien à mon nom». Ce fut le début de l’histoire du rock chinois, le Yaogun.Pendant les trois décennies que la Chine vient de traverser, un régime « capitaliste sauvage » s’est confortablement installé dans le pays. Ces trente dernières années ont témoigné du « spectaculaire intégré », concept défini par Guy Deobrd. Dans ce contexte, la musique Rock a fait son apparition au début des années 1980 en Chine.Cette thèse se penche sur la phénomène du rock chinois, nos recherches s’organisent autour d’un objectif commun : approcher, analyser et comprendre la situation du rock en Chine. Nous tentons de faire une étude des rapports sociaux, économiques et culturels que ce phénomène artistique reflète par son apparition, son évolution, ses difficultés et ses perspectives.

  • Titre traduit

    Yaogun, the history of rock music Made in China : creation, evolution and prospect of the rock music in contemporary China (1980 - 2011)


  • Résumé

    The term Rock’n’roll became firstly known in the Western society in the fifties due to the phenomenal success of Elvis Presley. A combination of blues, rhythm’n’blues, doo-wop and country music, the new genre of Rock’n’roll music has been extremely popular in the US, where it is seen as the synonym of youth and rebellion.The very first page of the Chinese rock, the “Yaogun”, was turned on May 9th 1986, when a big charity concert in the name of ‘The International Year of Peace’ took place at the famous Beijing Workers’ Stadium. During this concert, a young and unfamous musician Cui Jian performed a song written by himself, which is titled “I Have Nothing”.This thesis investigates the Yaogun phenomenon in order to achieve some understanding of the mechanisms underlying cultural dynamics in contemporary China. It situates the Chinese rock in the context of the development of “market economy" in China during the last three decades. The author applies Guy Debord’s key concept of “integrated spectacle” to illustrate and analyze the development of Chinese rock in the social, historical and political nexus.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.