Le Roman Français traduit du Proche Orient au XIXe siècle et son influence sur la culture arabe : Autour des traductions du roman Paul et Virginie de Bernardin de Saint Pierre

par Mouna Majbour

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Geneviève Gobillot.

Soutenue le 03-04-2012

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale de philosophie (Lyon) .

Le jury était composé de Hugues Didier.

Les rapporteurs étaient Raymond Kassis, Khalil Mgharfaoui.


  • Résumé

    La présente étude examine les facteurs qui ont favorisé le développement d'un important mouvement de traduction au XIXe siècle, plus précisément, depuis la période de Muhammad ‘Ali Pacha.La langue française était, pendant cette période, l’une des principales langues sources à être traduite. Le roman français, envisagé sous l'angle de la traduction littéraire, commençait à devenir un genre répandu, ce qui permet de mieux réfléchir sur la pratique traduisante, ses caractéristiques, sa problématique et son influence sur la langue et la culture arabes.Dans la seconde partie, le présent travail étudie la traduction littéraire et ses problèmes à travers l’examen du roman français traduit au XIXe siècle. On a choisi, dans ce but, d’analyser plusieurs traductions de « Paul et Virginie » qui ont paru à la fin du XIXe siècle. Elles révèlent l'intérêt particulier de nombreux traducteurs de l’époque pour ce roman.La troisième partie se penche sur les aspects culturels résultants et sur le grand bouleversement idéologique, linguistique et littéraire que la traduction de maints ouvrages français, des romans en particulier, a entraîné.Cette thèse s'inscrit dans les recherches qui étudient la traduction en général et plus particulièrement celles liées au monde arabe. Elle vise à enrichir le thème de la découverte de l’autre, à approfondir, à comprendre et à promouvoir les échanges culturels entre les peuples, arabophones et francophones notamment. Par le nouvel éclairage qu'elle apporte, elle contribue également à l’histoire des échanges des idées.

  • Titre traduit

    The novel French translated in the Middle East in the XIX TH century and its influence on the Arab culture : aytour translation of the novel Paul and Virginie of Bernardin de Saint-Pierre


  • Résumé

    The present study examines the various factors who triggered the development of an important cultural translation current in the XIXth century.French language was then one of the main source languages to be translated. French novel, if we consider literary translation, was growingly spread, so it allows us to think upon the translation practices, its characteristics, its problems and how it influenced arabic language and culture.In the second part, this work studies literary translation and its problems, through the french novels which were translated in the XIXth century. For this, we decided to analyze several translations of « Paul and Virginie » released end of XIXth century. They show how many translators had keen interest for that novel at this time.Third part covers the ensuing cultural aspects and the huge ideological, linguistic and literary upheaval that translation of many french books, particularly novels, brought about.This thesis is part of researches who deal with translation in general and those linked with the arab world in particular. It intends to enrich the discovering of other people thema. It seeks to deepen, understand and promote cultural exchanges between arabic speaking and french speaking people in particular. Through the new vision it brings, it also contributes to the history of ideas.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.