Activités TICE, interactions langagières en classe et cohérence des séquences d’enseignement scientifiques

par Suzane El Hage

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-François Le Maréchal et de Christian Buty.

Soutenue le 06-11-2012

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Interactions, corpus, apprentissage, representations (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Claude Régnier.

Le jury était composé de Christian Buty, Erica De Vries, Roser Pinto Casulleras, Claire Wajeman.

Les rapporteurs étaient Erica De Vries.


  • Résumé

    Notre travail de thèse porte sur la pratique enseignante. Nous étudions plus particulièrement la cohérence discursive des savoirs tout au long d’une séquence d’enseignement de physique intégrant les TICE. L’étude est conduite en classe de terminale scientifique et porte sur l’enseignement de l’électricité. L’étude de cas s’appuie sur des éléments théoriques utilisés dans les recherches en didactique (modélisation, registres sémiotiques, discours multimodal, approche communicative), comme elle propose des développements de certains concepts (inscription, concept importé de l’anthropologie des sciences). De même, l’étude propose des développements méthodologiques pour l’analyse de la cohérence discursive de l’enseignant et des inscriptions, et les interactions entre elles. Nous avons proposé une distinction entre quatre catégories de cohérence discursive dans la transmission du savoir (expansion, réduction, auto-reformulation et répétition). De même, nous avons distingué les inscriptions réalisées par l’enseignant en deux natures différentes ; elles complètent les potentialités du logiciel utilisé par l’enseignant.

  • Titre traduit

    ICT Activities, interactions in classroom and coherence of scientific sequences


  • Résumé

    Our work deals with the teaching practice. We are particularly interested in the discursive coherence of knowledge in a “natural” physics teaching sequence in electricity involving ICT. The study is conducted at the grade 12 (Terminale in France) in science class.The case study is based on theoretical elements used in science education (modeling, semiotic registers, multimodal discourse and communicative approach), it offers some conceptual development (inscription: imported from the anthropology of science). The study also proposes methodological developments for the analysis of discursive coherence of teachers and of inscriptions, and the interactions between them.We have suggested a distinction of four types of discursive coherence in the transmission of knowledge (expansion, reduction, self-reformulation and repetition). We also distinguish between two types of the inscriptions made by the teacher; they complement the potential of the software used by the teacher.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.