Die Gestaltung von neuen öffentlichen Räumen im Stadtzentrum von Dresden und Chemnitz : Welche Räume für welche Gesellschaft?

par Chloé Voisin

Thèse de doctorat en Géographie, aménagement et urbanisme

Sous la direction de Karl-Siebert Rehberg et de Lydia Coudroy de Lille.

Soutenue le 10-12-2012

à Lyon 2 en cotutelle avec Technische Universität (Dresde, Allemagne) , dans le cadre de École doctorale Histoire, géographie, aménagement, urbanisme, archéologie, sciences politiques, sociologie, anthropologie (Lyon) , en partenariat avec Environnement, Ville, Societes (IRG) (laboratoire) .

Le président du jury était Myriam Houssay-Holzschuch.

Le jury était composé de Renate Liebold.

Les rapporteurs étaient Thomas Will.

  • Titre traduit

    La création de nouveaux espaces publics au centre-ville de Dresde et de Chemnitz : quels espaces pour quelle société ?


  • Résumé

    Espaces publics ? Quel projet – de ville et de société - sous-tend les aménagements ? Quelles sont les visions des aménageurs ? Quelles sont les normes et les valeurs qu’ils défendent à travers leurs projets ? Que représente pour eux l’espace public ? Quelle définition en donnent-ils ?Ces questions trouvent une résonnance particulière à Dresde et à Chemnitz : elles sont ces dernières années toutes deux l’objet d’un programme de création et de transformation de leurs espaces publics centraux. Ces deux terrains ne sont pas intéressants pour l’étude de l’imaginaire planificateur qu’en raison de l’importance du programme mené (pas moins de six nouveaux espaces chacune) mais aussi en raison de l’histoire particulière des deux villes. Dresde et Chemnitz ont vu leur centre-ville presque entièrement détruit sous les bombardements alliés en 1945 et seulement partiellement reconstruit sous la RDA selon des principes urbanistiques tout à fait nouveaux. Le choix auquel les planificateurs sont confrontés depuis la chute du régime socialiste et la Réunification est celui du modèle à suivre pour finir de reconstruire le centre-ville toujours inachevé. L’absence quasi-totale de patrimoine à conserver ne rend pas nécessaire le travail de négociation avec les conservateurs du patrimoine, habituellement au cœur de tous les projets contemporains en Europe. Dresde et Chemnitz présentent donc des cas d’étude particulièrement passionnants car les acteurs de la planification jouissent d’une très grande liberté d’action qui leur permet de mettre en œuvre sans entrave juridique leur conception actuelle de l’aménagement des espaces publics. Il serait donc possible ici mieux qu’ailleurs de lire l’imaginaire planificateur contemporain.

  • Titre traduit

    The design of new public spaces in the city center of Dresden and Chemnitz : which places for which society?


  • Résumé

    Which are the representations that guide the planning actors along their public spaces conception? Which project, -of city, of society- underlies the urban planning? Which are the visions of the planners? Which norms, which values do they want to defend through their project? What is for them the meaning of public space? What is their own definition?These questions are finding a particular echo in Dresden and Chemnitz: these two cities have been the subject for a few years of a creation and transformation program of their central public spaces. These two fields are interesting for the study of the planner’s imagination not only due to the importance of the program led (not less than six new public spaces in each city) but also due to specific history of both cities. The center of Dresden and Chemnitz has been almost completely destroyed by the allied bombardments in 1945 and it has been only partially rebuilt under the GDR according to completely new urbanistic principles. Since the fall of the Socialist Regime and the Reunification, the question of the planners is which model is to be followed to achieve the reconstruction of the still unfinished city center.The almost complete lack of architectural heritage to protect does not make it necessary to negotiate with the architectural heritage officers who are in Europe at the heart of all contemporary projects. In that respect, Dresden and Chemnitz are particularly entrancing, because the planning actors enjoy a very large liberty to implement without any legal obstruction their conception of the urban planning. It would be possible here than better anywhere else to read the contemporary planning imagination.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.