L’hypovitaminose D dans les populations adultes jeunes qui consultent le médecin généraliste : Lien avec les douleurs musculo-squelettiques diffuses et chroniques

par Marie-France Le Goaziou (Lacour)

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Anne-Marie Schott-Pethelaz.

Le président du jury était Jean-François Mornex.

Le jury était composé de Ambroise Martin, Christophe Bois.

Les rapporteurs étaient Marie-Hélène Lafage-Proust, Gilles Clément.


  • Résumé

    Ces pages font un état des lieux des travaux réalisés au sein du département de médecine générale de 2004 à 2011 sur l'hypovitaminose D, sa fréquence, ses facteurs de risques, son lien avec les douleurs musculo-squelettiques diffuses et chroniques chez les adultes jeunes. De ces travaux et de la revue de la litéérature, il ressort quelques notions importantes et méconnues. Les personnes qui cnsultent un médecin généraliste ont des taux sérique de vitamine D beaucoup plus bas que les taux trouvés dans les groupes de volontaires sains recrutés pour les grandes études comme Suvimax ou l'enquête nationale nutrition santé (ENNS). Les taux retrouvés dans nos travaux sont identiques à ceux trouvés dans les populations émigrées des pays développés et dans les populations des pays où le soleil est évité, mais nos populations, elles, sont ordinaires hommes comme femmes.Les facteurs de risques de l'hypovitaminose sont retouvés dasn nos populations : les vêtements couvrants, le phototype, l'obésité, pas d'exposition solaire, pas de sport en extérieur, pas de vacances au soleil, la CMU marqueur de précarité. Une des conséquences sont des douleurs musculaires et osseuses, chronqiues, diffuse avec une moindre qualité de vie physique. Le traitement des déficits améliore les patients douloureux que nous avons trouvé très carencés. Ces patient consomment beaucoup de soisns et leur prise en charge pourrait réduire d'au moins 50 % leur consommation de soins. Il y a urgence à prendre en considération ce p^roblème de santé publique car 100% des consultants adultés âgés entre 18 et 50 ans, homme et femme, douloureux chroniques, ont un déficit (vitamine D <20 ng/ml ou 50 nmol/l), et plus de 25% ont un déficit sévère (vitamine D <10 ng/l ou 25 nmol/l).

  • Titre traduit

    Hypovitaminosis D in populations wich consult GP's, risk factors and musculo-skeletal consequences


  • Résumé

    Hypovitaminosis D is common in populations which consult GP's. Manu studies have been conducted which revealed high prevalence of severe hypovitaminosis in young people. risk factors were covered clothes, high BMI, dark phottype, precarity, no sunhbathing, no sun holidays, no sport outdoor. Quality of life was correlated with vitamin D levels. Patients with chronic musculo skeletal pains had very low level of vitamin D < 10 ng/ml for 25%. The supplementation cured the pains for more than 50 % of the patients and decreased the consumption of medicines and care. It will be be very important to consider this problem of public health for young people.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.