Comparaison des effets précoces d’un agent anti-résorbeur et d’un agent anabolique sur le remodelage osseux et la microarchitecture chez la brebis âgée

par Nathalie Portero-Muzy (Portero)

Thèse de doctorat en Biologie humaine. Recherche Clinique

Sous la direction de Roland D. Chapurlat et de Pascale M. Chavassieux.

Le président du jury était David Mitton.

Le jury était composé de Mary Bouxsein.

Les rapporteurs étaient Marie-Christine de Vernejoul, René Rizzoli.


  • Résumé

    Les effets des agents anti-ostéoporotiques sur le tissu osseux sont évalués au niveau de la crête iliaque (CI) mais les réponses aux traitements peuvent varier selon le site osseux. Le but de cette étude était de comprarer les effets de l’acide zolérodronique (ZOL) et du tériparatide (TPTD) au niveau de la crête iliaque et de la vertèbre lombaire L1 (VL1) chez la brebis âgée. Le ZOL a induit une forte diminution du remodelage osseux et une augmentation des microendommagements au niveau des deux sites et une modification des crosslinks du collagène surtout au niveau de l’os cortical de la CI. Trois mois de TPTD ont augmenté le remodelage osseux uniquement au niveau de la VL1. En conclusion, les délais et les amplitudes de réponses au ZOL ou au TPTD diffèrent entre la CI et la VL1 chez la brebis. Ces résultats montrent l’importance de prendre en compte le site osseux pour évaluer les effets des agents anti-ostéoporotiques

  • Titre traduit

    Comparison of the early effects of an anti-resorptive agent and an anabolic agent on the bone remodeling and the microarchitecture in the aged ewe


  • Résumé

    The effects of anti-osteoporotic agents on bone tissue are evaluated on iliac crest (IC) but the answers to treatments may vary according to the skeletal site. The purpose of this study was to compare the effect of zoledronic acid (ZOL) and teriparatide (TPTD) on IC and lumbar vertebrae (LV1) in ewes. ZOL has induced a high decrease of bone remodeling, an increase in microdamages in both sites and a modification of collagen crosslinks mainly in cortical bone of IC. Three months of TPTD has increased the bone remodeling only in LV1. In conclusion, the delays and the magnitudes of responses to ZOL or to TPTD differ between IC and LV1 in ewes. These results show that the distinction of bone sites to study the early effects of antiosteoporotic therapies appears meaningful

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?