Cryoconservation du tissu ovarien et production d’embryons chez la chienne

par Loris Commin

Thèse de doctorat en Biologie de la reproduction

Sous la direction de Pierre Guérin.

Soutenue le 19-07-2012

à Lyon 1 , dans le cadre de École Doctorale Interdisciplinaire Sciences-Santé. (Villeurbanne) , en partenariat avec Interactions Cellules Environnement (laboratoire) .

Le président du jury était Bruno Salle.

Le jury était composé de Vanessa Neto, Samuel Buff, Francis Fieni, Alain Fontbonne.

Les rapporteurs étaient Sylvie Chastant-Maillard, Elisabeth Blesbois.


  • Résumé

    De nos jours, la cryoconservation est une technique très largement utilisée dans les protocoles d’assistance à la reproduction ou comme outil pour la sauvegarde des ressources génétiques. Toutefois, la chienne est un modèle animal complexe pour l’application des biotechnologies de la reproduction du fait de ses nombreuses singularités anatomiques et physiologiques. L’objectif de notre travail était d’étudier et de développer une méthode de cryoconservation des ressources génétiques chez la chienne par le biais de deux types de ressources : les embryons et le tissu ovarien. Après avoir mis au point une méthode de collecte d’embryons, nous nous sommes appliqués à la constitution d’un stock d’embryons cryoconservés en prévision d’un transfert embryonnaire. L’étude et le développement d’un protocole de cryoconservation du tissu ovarien ont été abordés après avoir adapté et validé nos méthodes d’analyses in vitro. L’utilisation de plans d’expériences factoriels fractionnaires a permis de mettre en évidence les facteurs les plus influents sur la qualité de la réserve folliculaire (nature du cryoprotecteur pénétrant, cinétique de congélation, étapes d’équilibration) et de proposer un protocole de cryoconservation. La combinaison du DMSO incorporé en un seul bain d’équilibration avec une vitesse de congélation de 0,3°C/min est apparue comme la combinaison la plus appropriée à la cryoconservation de tissu ovarien chez la chienne et a permis d’observer, après xénogreffe de tissu ovarien cryoconservé, une reprise de la croissance folliculaire et de l’activité hormonale du tissu greffé

  • Titre traduit

    Cryopreservation of ovarian tissue and embryo production in the bitch


  • Résumé

    Nowadays, cryopreservation is widely used in animal assisted reproduction or safeguarding of genetic resources. Nevertheless, the bitch is a complex animal model concerning the use of this biotechnology, due to numerous anatomical and physiological peculiarities. The aim of our research work was to investigate and develop a method of cryopreservation of genetic resources in the bitch by exploring two kinds of resources: embryos and ovarian tissue. After the setting up of a method for embryo collection, we have built up a stock of cryopreserved embryo for subsequent embryo transfer. After a preliminary validation of our in vitro assessment methods, the investigation and development of a cryopreservation protocol has been conducted. The use of fractional experimental design allowed us to highlight the main factors affecting the follicular pool quality (CPA nature, freezing rate and equilibration steps). The combination of DMSO incorporated in a unique equilibration bath with a freezing rate of 0.3°C/min appeared to be suitable for the cryopreservation of bitch ovarian tissue. Finally, Follicular growth and hormonal activity resumption have been observed after xenotransplantation of cryopreserved bitch ovarian tissue

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.