L'apparence, critère habilitant ou discriminant dans l'entretien de recrutement : exemple des commerciaux en banque

par Agnès Ceccarelli

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Yves Trépos.

Le président du jury était Mireille Jaeger.


  • Résumé

    L'étude cherche à déterminer si l'apparence vestimentaire et corporelle peut être un facteur de discrimination à l'encontre des candidats lors de l'entretien de recrutement. Elle s'appuie sur une enquête réalisée dans le secteur bancaire auprès de cadres qui recrutent dans les métiers relevant de la fonction commerciale. Elle s'inscrit dans les travaux de la sociologie pragmatique (ou sociologie de l'action) qui permet d'établir si les critères pris en compte, parmi lesquels l'apparence, assurent « la justesse » et « la justice » du jugement. Après une présentation de la méthodologie d'enquête (des entretiens non directifs appuyés par des photographies) notre travail présente un rappel des fondements théoriques de la sociologie de l'action. Les résultats de l'enquête donnent une description du système de valeurs en vigueur dans le monde bancaire et des compétences attendues pour des fonctions commerciales. Ils apportent également un éclairage sur l'épreuve, l'entretien de recrutement, et les éventuelles spécificités liées à ce secteur. Notre travail s'attache ensuite à montrer pourquoi et comment l'apparence tient une place dans les critères d'évaluation des compétences des commerciaux. La sociologie des régimes d'action nous permet alors d'expliquer comment les recruteurs établissent leur jugement au regard du critère de l'apparence et comment ils mettent en oeuvre l'impératif de justification auquel ils sont soumis pour rendre compte de la justesse de leurs décisions. Enfin, la sociologie pragmatique permet une analyse approfondie et critique des méthodes mises en oeuvre en étudiant leurs caractéristiques intrinsèques et en déterminant les épreuves permettant de « juger juste ». Par ces analyses, l'étude est en quête d'une justice sociale en visant à souligner les risques de jugement discriminatoire pouvant résulter des méthodes utilisées, comme c'est le cas de l'entretien de recrutement.

  • Titre traduit

    Appearance as enabling or discriminating criterion in the job interview : example of sales representatives in banking organizations


  • Résumé

    This study tries to determine whether clothing, appearance and behavior could be a factor of discrimination during the job interview process. It is based on a survey, carried out in the banking sector, with executives who recruit for sales positions which require face to face contact. This work falls within the focus of research on pragmatic sociology (or sociology of action) which allows us to establish if criteria, such as appearance, assures "fairness" and "equality" of judgment. After a presentation of the survey methodology (using unstructured interviews and integrating photographs) our study introduces a recall of the body of theory in sociology of action. The results of the survey give a description of the system of values in the banking area and skills required in business jobs. They also tend to focus on the face to face interaction during the hiring process to identify the peculiarities in this sector. Our inquiry then sets out to show how and why appearance is included as criteria of skills evaluation of trade people. The sociology of the regimes of action then allows us to explain how the recruiters surveyed establish their judgments in regards to the criteria of appearance and how they are able to justify and explain their decisions. Finally, pragmatic sociology allows a critical and in-depth analysis of implemented methods by studying their intrinsic characteristics and by determining if the face to face evaluation during the interview process allows fairness in judgment. Through these analyses, the study tries to reveal social justice by underlining risks of discriminating judgment due to the hiring process, in particular, the face to face method.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.