Metz et ses rivières à la fin du Moyen-Âge

par Frédéric Ferber

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Pégeot.

Le président du jury était Jean-Pierre Husson.

Le jury était composé de Jean-Luc Fray, Frédérique Lachaud, Marc Suttor, Jean-Marie Yante.


  • Résumé

    L'histoire de Metz est, au Moyen Âge, indissociable de celle de ses cours d'eau. La première partie porte sur les relations étroites qui unissent la cité, la Moselle et la Seille. La ville est tout d'abord replacée dans son environnement fluvial. Son développement est reconsidéré sous l'angle des interactions avec la dynamique fluviale. Les formes multiples et intensives d'exploitation du milieu fluvial, pourvoyeur de ressources, sont ensuite évoquées. Elles impliquent de nombreux aménagements du cours d'eau et de ses berges qui transforment le paysage riverain. Les rivières constituent malgré tout, à travers des phénomènes extrêmes comme les crues ou les débâcles, un facteur de vulnérabilité pour la ville. Au-delà de l'adaptation de la société à ces phénomènes, les actions et les aménagements anthropiques peuvent être également envisagés comme des facteurs aggravants.Les enjeux, les défis et les rivalités liées à la maîtrise et à la gestion de la rivière sont au coeur de la deuxième partie. Ils se manifestent dans des domaines aussi divers que le franchissement des cours d'eau, le contrôle du trafic fluvial, l'encadrement de la pêche, la gestion des moulins, ou encore la défense de la cité. L'affirmation du pouvoir municipal, qui s'illustre par des mesures législatives et politiques, mais aussi par une implication croissante dans les affaires et les conflits liés aux cours d'eau, constitue un fil conducteur incontournable.La troisième partie aborde les relations entre les Messins et leurs rivières sous l'angle social et culturel. Au-delà des métiers étroitement liés au cours d?eau, comme les pêcheurs et les bateliers, ou des habitants des quartiers riverains, se dessine une véritable culture de la rivière partagée par une grande partie de la société messine. Elle passe par l'expérience, la perception et la connaissance des cours d'eau, et laisse une trace dans les domaines de la littérature, de la religion, de la symbolique ou de la justice.

  • Titre traduit

    Metz and its Rivers at the End of the Middle Ages


  • Résumé

    The history of Metz in the Middle Ages is closely linked to the rivers that run through it. The first part focuses on the close relationship between the city, the Moselle river and the Seille river, which are tightly entwined. The town is first portrayed in relation to its fluvial environment. Its development is reconsidered in the light of its interactions with the river dynamics. The various and intensive forms of exploitation of the river environment which provides resources are then tackled. Many changes are made to the watercourse and the banks of the rivers, which in turns transforms the local landscape. Through extreme phenomena such as floods or debacles, rivers are however a cause for vulnerability for the city. The anthropic actions and alterations are not just the adaptation of society to these phenomena, they can also be seen as aggravating factors.The second part explores the stakes, challenges and rivalries connected to the rivers control and management. They concern river crossing, inland navigation, fishing regulations, mills management or even the defence of the city. The way municipal power asserts itself, through political and legislative measures but also a growing involvement in river matters and conflicts, can be seen as a central issue.The third part discusses the relationship between the inhabitants and the rivers from a social and cultural point of view. A real river culture emerges, not only reserved to the nearby residents nor to trades such as fishermen or boatmen. The largest part of the population shares experience, perception and knowledge of rivers, expressed through literature, religion, symbolism or justice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.