La construction morphologique des noms désadjectivaux suffixés en français

par Aurore Koehl

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Fiammetta Namer.

Le président du jury était Anne Carlier.

Le jury était composé de Georgette Dal, Nabil Hathout, Marie-Laurence Knittel.


  • Résumé

    Menée dans le cadre de la morphologie lexématique, cette thèse a vocation de faire progresser la réflexion sur l'une des questions centrales de la morphologie constructionnelle des langues, à savoir les critères d'identification des règles de construction de lexèmes (RCL), en prenant le cas des noms désadjectivaux du français comme support. Nous traitons les suffixes -ité (BANALITE), -eur (BLANCHEUR), -esse (TENDRESSE), -itude (AMPLITUDE), -ise (GOURMANDISE) et -erie (NIAISERIE) qui sont utilisés comme exposants de règle dans la construction de noms désadjectivaux. Les noms étudiés proviennent du Trésor de la langue française (TLF), du journal Le Monde et de la Toile.Comment détermine-t-on les RCL ? Une première hypothèse est qu'à un exposant formel identifié correspond une RCL à laquelle s'oppose une seconde hypothèse selon laquelle à une seule RCL correspondent plusieurs exposants. Il s'agit de déterminer quelle est l'influence de la valeur des exposants dans la définition de RCL. Cela implique d'étudier les conditions de sélection des bases et d'étudier les critères aboutissant aux différentes formes de noms désadjectivaux. La première question relève d'une logique liée aux conditions d'application des règles, la seconde relève des motivations du locuteur intervenant dans les conditions de concurrence entre les suffixes. Nous menons une étude sur la disponibilité de chaque suffixe en comparant les noms contenus dans le TLF et les créations des locuteurs en recourant au corpus Le Monde et à la Toile. Nous étudions également si les RCL subissent d'autres influences que celles des exposants, en analysant les contextes d'apparition des doublons (e.g. TENDRESSE / TENDRETE).

  • Titre traduit

    Deadjectival nouns formed with suffixes in French


  • Résumé

    My thesis deals with the morphology of French deadjectival nouns. It aims at contributing to a better understanding of the criteria of identification of Word Formation Rules (WFR) in the lexematic framework. I present in-depth examination of six suffixes used as rule exponents of deadjectival nouns WFR: -ité (BANALITÉ "banality"), -eur (BLANCHEUR "whiteness"), -esse (TENDRESSE "tenderness"), -itude (AMPLITUDE "amplitude"), -ise (GOURMANDISE "greed") and -erie (COCHONNERIE "mess, junk"). This study was conducted on deadjectival nouns from the Trésor de la langue française Dictionary (TLF), the electronic newspaper Le Monde and the Internet. A general assumption about WFR is that one given formal exponent matches with one WFR. In contrast, others assume that one WFR can involve several exponents. My goal is to determine the influence of the value of the exponents in WFR counting. I also explore the factors influencing the creation and interpretation of novel deadjectival nouns in French. This entails an examination of the constraints weighing on base selection and a study of the criteria enabling distinct forms of French deadjectival nouns to appear. The first point is based on a rationale linked to conditions in which rules apply. The second point results from the speaker motivations involved in concurrency conditions between suffixes. For each suffixation the availability of the suffix is studied by comparing nouns from TLF and new creations. This dissertation also investigates whether WFR are influenced by other factors by analyzing contexts where doublets of nouns derived from a same adjective appear (e.g. TENDRESSE "affection"/ TENDRETÉ "tenderness (e.g. of a meat)").


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.