Les paléokarsts et les formations ferrugineuses associées dans le Bassin Parisien et ses bordures : caractérisations et évolutions géomorphologiques

par Jean-Paul Fizaine

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Dominique Harmand.

Le président du jury était Denis Morin.

Le jury était composé de Jeannine Corbonnois, Alain Demoulin, Marc Leroy, Robert Wyns.


  • Résumé

    Sur les bordures du Bassin parisien et leurs périphéries, plus particulièrement sur lessubstrats jurassiques et crétacés, on trouve des paléokarsts fossilisés par des dépôtsferrugineux.Plus de 60 sites aériens ou souterrains ont été étudiés au Sud de l'Ardenne, de laThiérache ardennaise au Pays-Haut ; sur le contact Jurassique-Crétacé aux confins de laLorraine et de la Champagne (Vallage, Barrois et Haut-Pays) ; au Nord du Massif Central,de la Champagne berrichonne au Montmorillonnais ; sur les plateaux crayeux deNormandie, du Pays d'Ouche et de la Plaine de Saint-André ; à la charnière entre Riftsbressan et rhénan (fossé de la petite Saône, plateaux de Vesoul, Collines préjurassiennes).Les analyses de près de 250 échantillons (macroscopie et microscopie, granulométrie etmorphoscopie, analyses chimiques et minéralogiques), ont montré que ces ferricrètesprésentent des faciès extrêmement variés tant sur le plan de la structure que sur ceux dela forme ou de la taille. Ces faciès peuvent résulter, soit d'un remaniement mécaniquedominant, soit d'un remaniement chimique dominant voire exclusif, ou encore alliant desremaniements à la fois mécaniques et chimiques.Les dépôts ferrugineux issus à l'origine de ferricrètes générées lors de grandes périodesd'altération ferralitiques qui ont affecté l'Europe occidentale entre le Crétacé inférieur et ledébut du Tertiaire ont évolué au gré de l'encaissement des vallées au Plio-Quaternaire.Par conséquent le karst est générateur de faciès spécifiques et contribue à amplifier lesprocessus de remaniement chimique ou mécanique.

  • Titre traduit

    Paleokarsts and associated ferricrusts in the basin of Paris and its borders : Characterizations and geomorphologycal evolutions


  • Résumé

    That's on the board of the Parisian Basin and its surrounding, and more particularly on theJurassic as well as the cretaceous subterrane, we can find some paleokarsts fossilized.More of 60 underground or aerial sites have been studied in the South of the Ardenne,from the Thiérache ardennaise to the Pays-Haut ; on the contact of the Jurassic-Cretaceous to the limits of the Lorraine and the Champagne (Vallage, Barrois and Haut-Pays) ; to the North of the Massif Central, from the Champagne berrichonne to theMontmorillonnais ; on the chalky trays of Normandy (Pays d?Ouche, Plaine de Saint-André) ; at the hinge between bressan and rhenan Graben (fossé de la petite Saône,Plateaux de Vesoul, Collines pré-jurassiennes).Analyses made on 250 samples (macroscopic and microscopic analysis, granulometryand morphoscopy, mineralogical and chemical analyses), have shown that these ironcementation present facies extremely varied on both structure and size. These facies canresult, either in a dominant mechanical revision, or in a chemical revision dominatingperhaps exclusive, or in allying both chemical or mechanical reworking.The stemming ferruginous deposits coming from the ferricrusts generated during theperiods of ferralitic alteration having affected the Western Europe between the inferiorCretaceous and the beginning of the Tertiary, have evolved according to the collection ofvalleys during the Plio-Quaternary. Consequently the karst is generator of specific faciesand contributes to amplify chemical or mechanical revision processes.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.