Etude clinique et projective de la représentation de soi chez des adolescents ayant un frère/une soeur autiste

par Stéphanie Claudel

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Philippe Claudon et de Joëlle Lighezzolo.

Soutenue le 21-11-2012

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec INTERPSY - Laboratoire de Psyschologie de l'Interaction et des RelationsIntersubjectives - EA 4432 (laboratoire) .

Le président du jury était Anne Thevenot.

Le jury était composé de Régine Scelles.


  • Résumé

    Objectifs : Cette recherche vise une meilleure compréhension de la construction identitaire des frères et soeurs de personnes autistes. Elle porte sur l'évolution de la représentation de soi de ces membres de fratries à l'adolescence, et l'analyse est centrée sur l'image du corps, l'investissement narcissico-objectal et le processus de subjectivation. Une revue théorique et clinique des travaux francophones et anglo-saxons met à jour l'état des connaissances dans ce domaine clinique encore peu étudié.Méthode : Nous procédons par approche comparative en constituant un groupe témoin de fratries sans condition de handicap en parallèle au groupe d'étude clinique de fratries avec autisme, chacun constitué de 24 sujets âgés de 13 à 18 ans. Nous adoptons une méthode clinique et projective en utilisant lentretien clinique, deux tests projectifs (Rorschach et TAT), une activité d'écriture originale créée pour la recherche, deux échelles standardisées (R-CMAS : anxiété ; SEI : estime de soi). Des analyses statistiques sont proposées en complément de l'analyse des données cliniques.Résultats : Nous dégageons une spécificité des caractéristiques de la représentation de soi chez les adolescents de fratrie avec autisme qui se traduit à un triple niveau : celui de l'intégration psychique du corps en transformation ; celui de l'engagement en direction de l'autre sexué ; celui de l'élaboration de projets d'avenir personnels. Une constellation de traits particuliers apparaît plus ou moins fortement selon les sujets et nous amène à proposer des perspectives préventives et thérapeutiques tenant compte de la variabilité des fonctionnements psychiques individuels.

  • Titre traduit

    Clinical and projective study of self image in adolescent siblings of children with autism


  • Résumé

    Objective: The aim of this research is to understand psychic functioning of siblings of children with autism. It focuses on the evolution of self image of these members of siblings in adolescence. Literature review shows that this clinical area has hardly been studied. Methods: We compare two samples: clinical group of adolescent of siblings with autism versus control group of typical adolescent, each consisting of 24 teenagers aged from 13 to 18. We adopt a clinical and projective method by using clinical interviews, projective tests (Rorschach and TAT), an original writing activity created for the research, and standardized scales (R-CMAS: anxiety; SEI: self-esteem). Statistic methods and clinical analyses are used to discuss clinical data.Results: We observe a specificity of the characteristics of self image in the clinical group. A real psychological suffering exists for adolescents of siblings with autism that can be describe by three processes: integration of changing body, evolution of object-relationship, development of personal plans for the future. A cluster of special features appears depending on the teenagers and leads us to propose preventive and therapeutic perspectives taking into account the variability of individual psychic functioning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.