Implantation d'un E.N.T. dans l'enseignement secondaire, analyse et modélisation des usages : le cas lorrain

par Manuel Schneewele

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Antoine Zapata et de Samuel Nowakowski.

Soutenue le 05-10-2012

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec LISEC - Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l'Education et de la Communication - EA 2310 (laboratoire) .

Le président du jury était Joël Lebeaume.

Le jury était composé de Georges-Louis Baron, Anne Boyer, Didier Paquelin.


  • Résumé

    L'implantation par les collectivités locales d'un ENT (Espace Numérique de Travail) dans les lycées et collèges n'est pas sans conséquences pour le quotidien de la communauté éducative. Notre étude s'intéresse ainsi à comprendre les usages émergents en procédant à une décomposition du processus d'appropriation. Elle répond également à une commande institutionnelle dont l'objectif politique est tourné vers l'encouragement et la stimulation des usages de ce type d'outil. Par conséquent, nous avons cherché à créer un modèle permettant de comprendre qui sont les utilisateurs de l'ENT et comment s'enclenche le passage des usages prescrits par les concepteurs aux comportements d'usages constatés sur le terrain.Pour sa concrétisation, notre modèle s'est construit sur la base d'un ensemble de travaux préalables.- L'étude du cadre de fonctionnement, à partir d'entretiens auprès des prescripteurs et de l'analyse du cahier des charges de l'ENT lorrain.- L'étude du cadre d'usage, d'une part, grâce aux mesures d'audiences de la CDC (Caisse des Dépôts et Consignation), d'autre part, par des questionnaires chargés de rendre compte des premiers usages ainsi que de la représentation sociale de l'ENT et de son cahier de textes pour les élèves, leurs enseignants et parents.Le modèle ainsi formalisé, soutenu par une littérature déjà robuste, est nommé : DAME (Dynamic Acceptance Model for Education). Il a été élaboré sur une population de 3 100 élèves, 774 parents, 617 enseignants et 44 membres du personnel de la vie scolaire.Les résultats obtenus, témoignent dans un premier temps, de l'importance à accorder aux perceptions d'« utilité » et d'« utilisabilité ». Pour favoriser l'adoption d'un l'ENT et donc son acceptabilité dans le cadre des activités quotidiennes d'enseignement, il est essentiel que sa prise en main ainsi que sa plus-value liée à son usage soit pleinement perçue. Dans un deuxième temps, il apparaît nécessaire de tenir compte des personnes qui entourent l'utilisateur, ce que nous qualifions dans notre modèle de « pression sociale », les élèves et le personnel de vie scolaire y étant particulièrement réceptifs. Dans un troisième temps, nous observons que les propriétés de l'outil peuvent engendrer ce que nous désignons par une « pression instrumentale » qui agit de manière rétroactive sur les précédentes variables. Du fait d'un usage répété, une dépendance à l'ENT peut s'installer lorsque celui-ci devient essentiel au bon déroulement de son activité, qu'elle soit professionnelle ou d'apprentissage, ce qui est notamment le cas pour les fonctionnalités : cahier de textes et espace d'informations. Néanmoins, notre modèle met également en évidence que d'autres facteurs sont susceptibles d'intervenir pour expliquer les usages, de nouvelles perspectives de recherches sont par conséquent à prévoir. Enfin, il apparaît évident, sur la base de nos différentes enquêtes, que les principaux bénéficiaires des ENT restent incontestablement les parents et les élèves. Ils manifestent tous deux de forts intérêts pour son usage mais se heurtent à la résistance de certains enseignants dénonçant une charge de travail supplémentaire et une trop grande transparence des informations qu'ils y déposent.

  • Titre traduit

    Analysis and understanding practices and uses of a VLE in secondary education : the example of Lorraine


  • Résumé

    The implementation, by local collectivity, of a VLE (Virtual Learning Environment) in secondary schools and high school is not without consequences for the educational community daily activities. Our study aims to understand emerging uses by carry out a decomposition of the appropriation process. It also responds to an institutional command whose aim is turned toward the promotion and stimulation of the utilisation of this type of tool. Therefore, our objective is to create a model to understand which are VLE users and how is managed the transition between uses prescribed by the creators and observed behaviors.For its concretization, our model is built on a set of preliminary work.- The operating frame study based on interviews with prescribers and the analysis of the Lorraine VLE project specification chart.- The use frame study, on one hand, through uses counter measures from the CDC (Caisse des Dépôts group), on the other hand, by questionnaires upon which functions we report first uses and social representation of a VLE and his book-texts by students, teachers and parents.The model pattern, supported by a robust literature, is called: DAME (Dynamic Acceptance Model for Education). It was applied to a population of 3,100 students, 774 parents, 617 teachers and 44 staff members of school life.The results show in a first step, the importance given to "usefulness" and "usability" perceptions. To promote the adoption of a VLA, and therefore its acceptability in the daily teaching activities, it's crucial that its handling and its added value were associated with its use are fully perceived. In a second step, it seems necessary to take into account, the social network of the user, what we call in our model "social pressure", students and staff of school life being particularly responsive to it. In a third step, we observe that tool properties can generate what we designate by "instrumental pressure" which retroactively impact on previous variables. Due to repeated use, addiction to ENT may be installed when it becomes essential for the quality of his professional or learning activity, which is notably the case for two functionalities: text-book and information space. Nevertheless, our model shows that other factors can be able to explain uses; therefore, new research prospects can be expected. Finally, it seems clear, on the basis of our various surveys, that the main beneficiaries of VLE are mainly parents and students. But if both show strong interest for its use, they are confronted to the resistance of some teachers denouncing an overwork and an excessive transparency of uploaded information.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.