Motivation et autorégulation dans l'apprentissage des langues étrangères : contribution à la réflexion sur le rôle du tutorat dans un dispositif d'autoformation partielle

par Catherine Simonot

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Marie-José Gremmo.

Soutenue le 04-07-2012

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec LISEC - Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l'Education et de la Communication - EA 2310 (laboratoire) .

Le président du jury était Nicole Poteaux.

Le jury était composé de Marie-José Barbot, Maguy Pothier, Teresa Salvado De Sousa.


  • Résumé

    Parler de tutorat dans l'enseignement supérieur aujourd'hui semble être devenu une évidence pédagogique en termes de réussite universitaire. Au Portugal comme dans beaucoup d'autres pays européens, les institutions universitaires sont ainsi invitées à proposer des modalités innovantes où le tutorat joue un rôle important. Cependant, il semble que certaines questions importantes n'ont pas été posées. L'ambition de cette recherche est de contribuer au débat sur la mise en place d'un dispositif de tutorat comme dispositif pédagogique favorisant la réussite. L'autonomie est un but de la formation universitaire mais aussi un moyen. L'étude considère le tutorat comme une pièce maîtresse dans la construction de l'autonomie par dispositif d'autoformation institutionnelle accompagnée.Dans cette thèse, nous proposons d'insérer dans un dispositif d'enseignement de langue française, dans une université portugaise, un modèle de tutorat basé sur le conseil des formations autodirigées en langues étrangères élaboré par le CRAPEL (Holec, 1990, Gremmo, 1995). L'étude atteste de la possibilité de mettre en place ce modèle, développé en rapport avec la formation permanente, en milieu institutionnel d'enseignement supérieur. De plus, l'étude s'intéresse à certaines dimensions de la motivation dans l'apprentissage, en posant que le tutorat permet de mieux prendre en compte la motivation des étudiants pour une meilleure gestion de l'autorégulation de l'apprentissage, en partant d'une vision de la motivation comme condition d'autorégulation des étudiants.La thèse comporte quatre parties. Dans la première partie, nous expliquons qu'il est possible de penser un tutorat capable de promouvoir l'autonomie des étudiants et comment cette conception du tutorat entre dans le dispositif en question. La deuxième partie fait état des recherches sur la motivation et son importance par rapport à l'autorégulation dans l'apprentissage. Dans la troisième partie, est posée la question de recherche et est proposée une méthodologie d'analyse de la mise en place du tutorat. La réflexion repose sur un recueil de données et son analyse, une analyse des discours tenus en sessions de tutorat. Dans la quatrième partie, il s'agit de mener l'analyse des données. Nous concluons sur les effets visibles de l'application du modèle de tutorat testé.

  • Titre traduit

    Motivation and self- regulated foreign language learning : a contribution to the reflection of the role of classroom -based group tutorial sessions in a partial self-training pedagogic organization


  • Résumé

    Today, it seems to be pedagogically quite obvious that when one discusses classroom-based group tutorial sessions, these are usually associated with successful university learning. In Portugal as in many other European countries, universities have been invited to propose innovative models where classroom -based group tutorial sessions play an important role. However, it seems that certain important questions have not been raised. The purpose of this research is to contribute to the debate on implementing classroom-based group tutorial sessions as a pedagogic organization that highlights successful learning. Learner autonomy is an aim of university education but also a means .The study considers classroom-based group tutorial sessions as a key part in the set up, of learner autonomy through the pedagogical organization of self-study with ongoing institutional support.In this study, there is a proposal to insert in a pedagogic organization, that teaches French in a Portuguese university, a model of classroom-based group tutorial sessions based on the advice of self-directed learning in foreign languages elaborated by CRAPEL (Holec, 1990, Gremmo, 1995). The study confirms that it is possible to implement this model that has been developed within permanent training and in the context of institutional higher education training. Moreover, the study focuses on certain motivation dimensions in learning, considering that classroom-based group tutorial sessions enable teaching staff to better take into account students' motivation for a better management of self-regulated learning and starting from the view that motivation is a condition for students' self regulation.The thesis consists of four parts. In the first part, the researcher explains that it is possible to think of classroom-based group tutorial sessions as being able to promote students' learner autonomy and how this conception of classroom-based group tutorial sessions enter the referred pedagogical organization. The second part provides a state of the art research on motivation and its importance compared with self-regulated learning. The research question is posed in the third part, as well as the methodological analysis of the implementation of classroom -based group tutorial sessions. Reflection is based on data collection and its analysis. The analysis of discourse took place during the classroom-based group tutorial sessions. The fourth part deals with the analysis. Conclusions rest on the visible effects of the application of the tested classroom-based group tutorial model.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.