Le langage de la volonté : Conceptualisation des actes de parole comme expressions volitives corporelles

par Josy Jacoby

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Trognon.

Soutenue le 17-03-2012

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec INTERPSY - Laboratoire de Psyschologie de l'Interaction et des RelationsIntersubjectives - EA 4432 (laboratoire) .

Le président du jury était Bernard Andrieu.

Le jury était composé de Alain Blanchet, Denis Vernant.

Les rapporteurs étaient Jean-Marc Colletta, Didier Desor.


  • Résumé

    Cette thèse est un travail de conceptualisation transdisciplinaire. Elle développe une théorie générale de la volonté et des actes de langage. Une approche pragmatique conative est proposée pour rendre compte des aspects dynamiques des comportements de communication. Articulant biologie de l'évolution et philosophie du langage, elle prend le point de vue du corps sur l'usage du langage. La volonté est l'avidité de vivre du corps avant de devenir pouvoir mental. Les émotions, telles qu'elles sont exprimées, parlent automatiquement et couramment le langage de la volonté. La joie dit « oui, je veux bien » et la tristesse dit « non, je ne veux pas ». Voici que les actes de parole prennent corps. Les mouvements expressifs du corps et de la voix sont conçus comme actes de langage corporels, communiquant implicitement nos désirs et nos engagements, donnant ainsi de la force à la parole. Les actes de langage verbaux, déclarations, offres, demandes, etc., sont considérées comme des ramifications des actes de langage corporels primaires, précisant à leur tour comment et ce qui est voulu ou non. L'argumentation s'appuie sur des travaux empiriques issus de plusieurs disciplines : éthologie humaine et animale, neurosciences affectives et volitives, psychologie des émotions, psychologie sociale de la motivation. Quelques références sont faites aux arts dramatiques et une philosophie du corps et de la volonté relie l'ensemble de la thèse. La conceptualisation débouche sur un modèle dimensionnel illustré qui catégorise un grand nombre d'actes de langage corporels et verbaux. A partir de ce modèle se laissent combiner les actes de parole comme expressions volitives corporelles.

  • Titre traduit

    The Language of the Will : Conceiving Speech Acts as Volitive Expressions of the Body


  • Résumé

    This thesis is a transdisciplinary conceptual work. It develops a general theory of will and language acts. A conative pragmatic approach is proposed in order to account for the dynamic aspects of communicative behavior. Articulating evolutionary biology and philosophy of language, it takes the body's point of view on the use of language. The will is the body's eagerness to live before it becomes mental power. Emotions, as they are expressed, automatically and fluently speak the language of the will. Joy says « yes I want to » and sorrow says « no I don't want to ». Here is where speech acts take shape. The expressive movements of body and voice are conceived as body language acts, communicating implicitly our desires and commitments, thus giving force to speech. Verbal language acts, declarations, demands, offers, etc. are considered as ramifications of the prior body language acts, precising in their turn how and what, or not, is wanted. Arguing is based upon empirical works from several disciplines: human and animal ethology, affective and volitive neuroscience, psychology of emotions, social psychology of motivation. Some references are made to dramatic arts and a philosophy of the body and the will links the whole thesis together. The conceptualization leads to an illustrated dimensional model which categorizes a great number of both body and verbal language acts. From this model onward speech acts as volitive expressions of the body can be obtained by combination.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.