Comportement morphodynamique des plages de poche en milieu mésotidal semi-abrité : exemple des plages méridionales de la presqu’île de Rhuys, Bretagne sud

par Alexandre Dubois

Thèse de doctorat en Géographie physique

Sous la direction de David Menier.

Soutenue en 2012

à Lorient , dans le cadre de École doctorale Sciences de la mer (Plouzané, Finistère) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les plages de poche prennent place le long des littoraux rocheux. Sur la presqu’île de Rhuys, elles forment des cordons sableux protégeant à l’arrière des zones humides basses partiellement connectées au milieu marin. Ces plages subissent un fort marnage de type mésotidal et placées à l’arrière d’une barrière structurale, les houles océaniques y sont fortement atténuées. Le vent local génère une importante mer de vent dont les vagues de courtes fréquences ainsi créées favorisent les plus grands changements morphologiques transversaux et les plus grands transferts de sédiments longitudinaux. Les différentes expériences hydrodynamiques et topographiques menées sur le terrain ont permis de mettre en évidence des déplacements longitudinaux de sédiments favorisés par un vent local modéré et persistant. Avec une plus grande agitation, les transferts sédimentaires s’effectuent transversalement par de plus puissants processus de déferlement et de jet de rive. Les échanges s’effectuent autour d’un point d’équilibre de moindre activité. Le vent et la houle ont un impact hétérogène dans l’espace. Par ailleurs, les variations de volumes indiquent clairement que chaque système de plage est indépendant. Aucun échange de sédiment entre les plages n’est démontré alors qu’une connexion est permise avec le domaine subtidal proche, entre les platiers rocheux. Enfin, le degré d’impact d’une tempête dépend de sa trajectoire et du niveau d’eau. Le volume érodé est par ailleurs rapidement retrouvé par le système. Le budget sédimentaire est conservé. Pourtant, avec la hausse du niveau marin, les cordons dunaires peuvent se briser avec une redistribution longitudinale attendue.

  • Titre traduit

    Morphodynamic behaviour and evolution of mesotidal semi-sheltered pocket beaches : example of southern beaches of the Rhuys peninsula, South Brittany, France


  • Résumé

    Pocket beaches display along rocky shores. In the Rhuys peninsula, they form dune systems baked between headlands sheltering swamps or low areas backshore, which are partially connected to the sea. In a mesotidal regim, the are semi-sheltered by islands and rocky shoals accounting for lower entering swell. The local wind create important wind waves promoting alonshore drift of sediment. This is observed thanks to hydrodynamic and topographic measurements. With an increasing energy input, cross-shore exchanges of sediment are dominant following increasing surf and swash processes. Such exchanges rotate aroud an equilibrium or pivot point less dynamic. Gravity waves and wind waves have an heterogeneous impact in space. Moreover, volumetric variations highlight each pocket beach system running as a single entity. No proof of alongshore by-passing between each beach is identified but a cross-shore connection with the direct nearshore is highly supposed and has to occur only between faults or subtidal rocky shoals. Finally, storm impact depends highly on the storm route and water level. In case of erosion, the beach recover the sediment loss quickly, so the sediment buget remains stable. Nevertheless, through time, sea level rise might create breach by breaking dune system and flood partially the bachshore. The would implie a sedimentary alonshore redistribution, changing significantly the coastline

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXIII-367 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 311-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.