Dall'io al noi (andata e ritorno) : il focus group : per una semiotica del gruppo

par Matteo Greco

Thèse de doctorat en Sémiotique

Sous la direction de Jacques Fontanille et de Patrizia Violi.

Soutenue en 2012

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .

  • Titre traduit

    Du je au nous (aller et retour) : le focus group : pour une sémiotique du groupe


  • Résumé

    A la base de l'étude sémiotique du focus group, défini comme étant la pratique d'une interaction groupale, on peut identifier deux exigences théoriques distinctes, mais étroitement liées entre elles : d'une part, l'exigence de décrire et d'optimiser une pratique de recherche sociale spécifique, et d'autre part, celle d'aborder sémiotiquement un phénomène, la groupalité, qui détermine largement la vie relationnelle de l'individu. Par conséquent, on peut dire que le focus group est à la fois l'objet théorique spécifique de cette étude et le point de départ d'une réflexion sur un sujet plus vaste, soit celui des formes de la gestion du sens à l'intérieur d'un groupe. La première partie de la recherche est consacrée à l'élaboration méthodologique, tandis que la seconde partie comprend le travail de description théorique de l'objet de l'enquête. Plus précisément, en ce qui concerne la deuxième partie de la recherche, une analyse contrastive de deux focus groups est menée, afin de poser les bases pour identifier les traits distinctifs de l'objet d'étude ; le principal résultat théorique de la recherche est, en ce sens la description des processus communicatifs et relationnels au sein du focus group et la proposition d'une méthode d'analyse structurale des données produites. Enfin, à partir des considérations effectuées de façon analytique, on procède à la formulation d'une proposition interprétative relative à la description des processus groupaux en général.

  • Titre traduit

    From self to us : a return journey : the focus group : about a semiotics of the group


  • Résumé

    The dissertation investigates the focus group, a form of qualitative research widely used in social and market research. Focus groups are studied as conversational practices - rather than as analysis methods - during which different social actors are called to identify efficiency forms while handling the action course. The most relevant forms of focus groups developments are descibed through the "semiotics of practices" approach, with regards both to relationships and to communication. In this perspective, the theoretic output of the research is the creation of a methodology for the analysis of focus groups which takes into account not only "what" participants say, but also the way they argue and relate to each other from time to time. In the second section, this dissertation proposes a theoretical generalization : starting from the considerations exemplified with regards to focus groups, a general description of a "semiotics of the group" and of its consituent processes is provided.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (373 p.)
  • Annexes : bibliogr. p.365-373

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.