Construction de l’individu - Construction de la peinture : pour une éthique de la création : le rater comme vecteur d’expression et de structuration de l’être

par Nathalie Guevel

Thèse de doctorat en Arts : plastiques, du spectacle, musique

Sous la direction de Marie-Pierre Lassus.

Soutenue le 17-11-2012

à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) , en partenariat avec Centre d'Etude des Arts Contemporains / CEAC (laboratoire) .

Le président du jury était Marc-Mathieu Münch.

Le jury était composé de Marie-Pierre Lassus, Marc-Mathieu Münch, Licia Sbatella.


  • Résumé

    Cette thèse présente un projet de recherche création et recherche action dont l'axe principal questionne le rapport entre le processus identitaire à l’oeuvre dans l’activité picturale. Un lieu interne d'expérimentations devient « espace » de la peinture qui n’est plus abordée d’un point de vue esthétique mais sous un rapport subjectiviste et constructiviste. Ma démarche s’est construite autour d’un axe principal: le parallèle entre la construction de la peinture et la construction d'un individu devenu « sujet » créatif et autonome au sens où l'entend E. Kant. Ce rapport entre la pratique artistique et le processus d'individuation (tel que l'a défini C-G Jung) aboutit au paradoxe d’une « éthique de la relation » fondée sur un travail sur soi que j’ai approfondie pour proposer une théorie et une méthode pédagogique d’accompagnement en peinture. Accessible à tous, cette méthode accompagne des personnes en situation de handicap mental, de maladie psychique ou d’autisme, mais notre thèse engage une réflexion plus globale sur la peinture vécue par le corps « musical » comme vecteur de structure identitaire. Une nouvelle architecture de la peinture faite de « boues », de « dépôts », propose, comme appui à cette lecture musicale, des métaphores de renouvellement. Une théorie du rater se fait ici vecteur pédagogique. Elle se présente sous forme de jeux contre les principaux blocages privilégiant l’« imagination motrice » induite par la couleur et par la forme tant chez l’accompagnant que chez l’accompagné. Nous proposons un espace en peinture mutuellement constructeur permettant de sortir de la fermeture psychique et sociale parfois contrainte, pour s'ouvrir au monde et se transformer.

  • Titre traduit

    Construction of the individual - Construction of the painting : for an ethics of creation : the “Missing” as an expression vector and structure to be


  • Résumé

    This thesis presents an action creation research project whose main axis analyses the relationship to the identity process at work in the pictorial activity. An internal locus of experimentation becomes a painting “space“which is no longer approached from an aesthetic point of view but more from a subjectivist and constructivist one. My approach is built around a main axis: the parallel between the construction of the painting and the construction of an individual become creative autonomous "subject" as E.Kant understands it. This relationship between artistic practice and the process of individuation (as defined by CG Jung) leads to the paradox of an "ethics of the relationship" based on self study that I have developed more thoroughly to provide both a theoretical framework and a teaching method in accompanying painting. Accessible to all, this method accompanies people with mental disability, mental illness or autism but our thesis undertakes a more comprehensive reflection on painting as embodied in a musical body as a vector of identity. A new architecture of painting as made up of "sludge", "deposits" supports this musical reading with metaphors of renewal. A theory of miss is seen here as an educational vector. It comes in the form of games against major obstacles favoring the “motor imagination” induced by shape and color both in the one that is accompanying and the one accompanied. We offer a mutually constructive painting space as a way out of psychological, sometimes social closure and stress, to open up to the world and transform ourselves.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.