Pratique artistique : un rapport à soi, aux autres et au monde : l'éducation par le cirque, l'école du vivre

par Corinne Covez

Thèse de doctorat en Arts : plastiques, du spectacle, musique

Sous la direction de Marie-Pierre Lassus et de Alain Vulbeau.

Soutenue le 17-01-2012

à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) , en partenariat avec Centre d'étude des arts contemporains (Villeneuve-d'Ascq, Nord) (laboratoire) , Centre de recherches en éducation et formation (Nanterre) (laboratoire) , Équipe Crise, école, terrains sensibles (Nanterre) (équipe de recherche) et de Centre d'Etude des Arts Contemporains (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Charrier.

Le jury était composé de Marie-Pierre Lassus, Alain Vulbeau, Dominique Charrier, Jean Biarnès.


  • Résumé

    Effectuer une activité artistique ne va pas de soi. Cependant, aujourd’hui en France, le système scolaire développe des ateliers qui invitent les jeunes à se mettre,notamment, en piste. Les arts du cirque contemporain participent d’une est/éthique et d’une pratique du déséquilibre et du risque, qui en font sa particularité. C’est à la découverte d’une recherche-Action menée grâce à une intervention circassienne auprès de jeunes d’un lycée professionnel du Nord de la France, que ce travail convie. Le dispositif, faisant partie d’un projet Interreg et expérimenté lors de deux ateliers interculturels franco-Anglais a permis d’interroger les enjeux corporels, psychologiques, sociaux, psychiques et affectifs d’une pratique effectuée par un troisième groupe français. L’approche ethnographique sensible a mis en avant la souffrance de vie de ces jeunes et leur relation à l’école, faisant apparaître, a contrario, le rôle éducatif de la pratique de cirque dans son rapport au « vivre ».

  • Titre traduit

    Artistic practice : relationship to the self, the others and the world


  • Résumé

    Doing an artistic activity is not easy. Nevertheless, to day in France, the scholar system creates workshops to invite the youth to get on track. The contemporary circus arts develop an aes/ethics and a practice based on unbalance and risk, that makes it particular. This study aims to discover up an action-Research thanks to a circus intervention to students in a professional high school in Northern France. This device, belonging to an Interreg Project and experimented during two intercultural French/English workshops, allowed to question the bodily, psychological, social, psychic and affective issues of a practicing third French group. The sensitive ethnographic approach highlighted their suffering life and their link to the school, enlightening, by contrast, the educative role of the circus practice within the relationship to “living”


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.