Etude et développement d'un instrument de mesure pour les facteurs de résilience chez les adolescents

par Jessica Békaert

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Georges Masclet et de Rosa Caron.

Le président du jury était Alain Trognon.

Le jury était composé de Georges Masclet, Rosa Caron, Alain Trognon, André Sirota, Jean-Pierre Pourtois, Nicole Rascle.


  • Résumé

    Après avoir analysé au travers d'une recherche exploratoire et clinique, certains des facteurs de protection mis en jeu lors d'un traumatisme, une investigation approfondie de la littérature internationale a été menée afin de mettre en évidence la pertinence d'un instrument permettant d'appréhender la présence d'un panel plus large de facteurs de résilience. Face auxlimites des outils psychométriques actuels et en vue de les pallier, une échelle de mesure a été élaborée. Ainsi, cette thèse sur travaux rapporte les étapes de développement et de validation d'un outil construit afin d'évaluer les facteurs de protection concourant à la résilience. Une analyse factorielle exploratoire des données a été conduite auprès de 299 participants francophones dans le but d'éprouver la structure de l'I.F.R-40 (Inventaire des Facteurs de Résilience). La validité convergente, la stabilité temporelle de même que la cohérence interne de l'outil ont fait l'objet d'une évaluation. Les résultats obtenus soutiennent une structure en trois dimensions (facteurs de protection personnels, familiaux et extra-Familiaux) et appuient la validité ainsi que la fidélité de l'I.F.R-40. D'autres analyses ont également été menées afin devalider la structure factorielle de l'Inventaire des Facteurs de Résilience (I.F.R-40) au moyen d'une A.F.C (Analyse Factorielle Confirmatoire). Les analyses réalisées confirment la présence de trois facteurs, interprétés en termes de facteurs de protection familiaux, facteurs de protection individuels et facteurs de protection extrafamiliaux. L'étude de la validité divergente confirme les liens prédits entre l'I.F.R-40 et l'échelle composite de dépression de Berndt et Kaiser (1999). Enfin, l'I.F.R-40 différencie les adolescents exposés à un traumatisme présentant des scores de dépression à la MDI-C de ceux ne manifestant pas de dépression. Ainsi, l'I.F.R-40 est une échelle tridimensionnelle présentant des propriétés psychométriques satisfaisantes. Les résultats sont discutés à la lumière de leurs implications à la fois théoriques et pratiques.

  • Titre traduit

    Study and development of a measurement instrument for the adolescents' resilience factors


  • Résumé

    After having analysed through an exploratory and clinical research, some protection factors playing a part after a traumatism, an in-Depth investigation of international literature was conducted in order to bring to light the relevance of an instrument enabling to comprehend the presence of a larger set of resilience factors. Confronted with the limits of actual psychometric tools and in order to overcome them, a measurement scale has been worked out. Thus, this thesis reports the development and validation steps of a tool constructed with the aim of evaluating the protection factors working together towards resilience. An exploratory factorial data analysis was conducted on 299 French-Speaking participants to test the structure of the I.R.F-40 (Inventory of Resilience Factors). The convergent validity, the temporal stability as well as the internal consistency of the tool have been assessed. The results obtained approve of the three dimension structure (personal, familial and extra-Familial protection factors) and support the validity as well as the reliability of the I.R.F-40. Other analyses have also been conducted in order to validate the factorial structure of the Inventory of Resilience Factors (I.R.F-40) thanks to C.F.A (Confirmatory Factorial Analysis). The analyses conducted confirm the presence of three factors, interpretedin terms of familial protection factors, individual protection factors and extra-Familial protection factors. The study of the divergent validity confirms the predicted links between the I.R.F-40 and Berndt and Kaiser’s composite depression scale (1999). Finally, the I.R.F-40 differentiates the adolescents exposed to a traumatism and who have depression scores atMDI-C to those who experience no depression. Therefore, the I.R.F-40 is a three dimension scale presenting satisfactory psychometric properties. The results are discussed in the light of both their theoretical and practical implications.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.