Représentations motrices et perception de l'espace péripersonnel

par Jérémy Bourgeois

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yann Coello.

Le jury était composé de Yann Coello, Jean Blouin, Gérard Olivier, Alessandro Farnè, Joan Lopez-Moliner.

Les rapporteurs étaient Jean Blouin, Gérard Olivier.


  • Résumé

    Dans le cadre de ce travail de thèse, nous nous sommes intéressés aux relations étroites qu'entretiennent processus moteurs et sensoriels pour déterminer les régions de l'espace où une action directe est possible. Dans ce but, nous nous sommes centrés sur la perception de l' "atteignabilité" d'un objet, c'est-à-dire sur les processus cérébraux qui vont permettre de décider si cet objet pourrait être atteignable ou pas par un mouvement du bras. Pour cela, nous faisons l'hypothèse que ces jugements requièrent la prise en compte de connaissances motrices et corporelles fonctionnelles en plus des informations visuelles extraites de l'environnement. Plus particulièrement, nous proposons qu'ils reposent sur une prédiction des conséquences des actes moteurs potentiels suggérés par cet objet et donc de leur faisabilité à un instant donné. Les études réalisées au cours de cette thèse ont ainsi permis d'écarter l'hypothèse de l'influence de l'effort associé à des actions sur la perception de l'espace atteignable. En revanche, le rôle critique de la prédiction des conséquences sensorimotrices des actions a été mis en évidence, grâce à la démonstration d'une relation forte entre d'une part les correspondances entre la distance visuelle et l'amplitude des mouvements, et d'autre part la distance à laquelle la limite d'atteignabilité est perçue. Les processus d'anticipation sensorimotrice ont également été mis en évidence lors de jugements de perception spatiale en présence de cibles dynamiques, rendant compte du caractère spatio-temporel des mécanismes impliqués. Enfin, une dernière étude a montré l'influence des représentations corporelles et de leur plasticité dans la perception de l'espace péripersonnel, mettant ainsi en lumière l'implication du corps en action dans les jugements perceptifs

  • Titre traduit

    Motor representations and the perception of peripersonal space


  • Résumé

    In this thesis, we assessed the tight relations between motor and sensory processes used to determine the areas of space in which a direct action is possible. We thus focused on the eprception of the reachability of an object, i.e. on the cerebral processes which allow to decide if an object could be reached or not by moving the arm. To do so, we made the hypothesis that theses judgments require to take into account functional motor and body knowledge, in addition to the visual information extracted from the environment. More specifically, we proposed that these judgments rely on a prediction of the consequences of a potential motor act toward the object, thus on the feasibility of the action at a given moment. Our studies discarded the hypothesis of the role of the effort associated to actions on the perception of reachable space. However, the critical role of predicting the sensorimotor consequences of an action has been showed, by demonstrating the strong relation between on the one hand the correspondence between visual distance and movement amplitude, and on the other hand the distance at which the reachability limit is perceived. Sensorimotor anticipation processes have also been showed in spatial perception involving dynamical targets, showing the spatio-temporal aspect of the involved mechanisms. Finally, our last study showed the influence of body representations and of their plasticity on the perception of peripersonal space, highlighting the implication of the body in action in perceptual judgments


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.