A la recherche du geste unique : pratique et théorie chez Alwin Nikolaïs

par Marc Lawton

Thèse de doctorat en Arts : plastiques, du spectacle, musique

Sous la direction de Claude Jamain.

Le président du jury était Marina Nordera.

Le jury était composé de Claude Jamain, Marina Nordera, Jean-Marc Lachaud, Sylvain Ledda, Daniel Dobbles.


  • Résumé

    Nikolaïs a prolongé la pensée de Laban et l'a enrichie en l'expérimentant sur les corps-mêmes des danseurs de sa compagnie. son approche s'est développée dans un va-et-vient constant entre les 'principles' et l'expérience sensible du corps dansant. les éléments de langage chorégraphique (qualités de 'motion', 'shape'...) et les outils pédagogiques de nikolaïs (décentrement, 'gestalt' ou totalité reconnaissable, triade technique-improvisation-composition...) se sont élaborés sans être soumis à un savoir théorique extérieur. Cet enseignement consiste à munir le corps et l'esprit d'un savoir et d'une conscience immédiate des facteurs entrant en jeu dans le mouvement dansé. L'étude tendra à affirmer que là où il y a pédagogie, il y a théorie. la 'theory' est chez Nikolaïs un moment d'investigation à travers l'improvisation où concept, chorégraphie et performances sont instantanés. l'improvisation, un des éléments-clés de la modernité en danse, semble donc représenter le processus privilégié où pratique et théorie se confondent ou se vérifient l'une l'autre. Par ailleurs, sera aussi questionnée la prétendue "universalité" des outils et éléments de syntaxe de Nikolaïs, par l'analyse du contexte particulier des années 1950 (historique, socio-politique, artistique et technologique) et l'idéologie très liée à la personnalité de son créateur et à l'engouement qu'il a suscité. On se propose donc de déconstruire le modèle en empruntant une troisième voie au-delà de l'héritage fidèlement entretenu ou rejeté pour tenter, en contrant la présence diffuse de cet enseignement en France, une réhabilitation et une analyse qui questionneront la pertinence et les enjeux de cette pensée aujourd'hui.

  • Titre traduit

    Looking for the unique gesture : Practice and theory in the work of Alwin Nikolais


  • Résumé

    Nikolais, trying out Laban's ideas with his company's dancers, carried these ideas further and developed them. His approach evolved, as he continuously moved back-and-forth from principles to the physical experience of the dancing body. The elements of Nikolais' choreographic language (the qualities of motion, shape...) and his pedagogic tools : decentralisation, gestalt (i.e. a recognizable whole), the triad of technique/improvisation/composition, evolved without being based on any external theory. His teaching aimed to getting the body and the mind to know and to be instantly aware of the elements involved in the dance movement. This study tends to whow that all pedagogy implies the rpesence of a theory. For Nikolais, theory proceeds from a amoment of improvisation wherein concept, choreography and performance are simultaneous. Improvisation, one of the key elements of modern dance, thus seems to be a preferred process, where practice and theory are merged, or serve to reinforce one another. In addition, we shall also question the supposed "universality" of Nikolais' tools and syntaxic elements through an analysis of the particular context of the 1950s (historic, socio-political, artistic, and technological) ; as well as the ideology, attributable to the personality of its author and the fervor surrounding him. Thus, our intention is to "deconstruc" the model by taking a third path, neither upholding faithfully the heritage nor rejecting it, and, in view of its widespread teaching in France, to attempt a rehabilitation and an analysiso f the pertinence of these ideas for our time and what is at stake


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (435, 161 p.)
  • Notes : Thèse soumise à l'embargo de l'auteur jusqu'au 01 juin 2013
  • Annexes : Bibliogr. p. 399-420 p. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Centre d'Étude des Arts Contemporains. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH LAW 1-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Centre d'Étude des Arts Contemporains. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH LAW 1-2
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.