Apprendre en histoire à l'école élémentaire : analyse didactique de l'activité cognitivo-langagière en classe

par Catherine Souplet

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Nicole Tutiaux-Guillon et de Bertrand Daunay.


  • Résumé

    Dans le champ de la didactique de l'histoire, cette thèse vise à enrichir la question des apprentissages des élèves à l'école élémentaire. En s'appuyant sur un corpus de données construit à partir de l'observation non participante des leçons d'histoire dans une classe de CM1 durant une année scolaire, ce travail de recherche permet de mieux comprendre l'activité mobilisée par les élèves en situation. Les constats proposés sont issus de l'analyse didactique des productions langagières, essentiellement orales, des acteurs que sont les élèves et le professeur. Cette analyse est menée à partir d'une méthodologie qui mobilise des notions théoriques issues de la didactique de l'histoire, de l'épistémologie de l'histoire scientifique, de la didactique du français langue maternelle, de la psychologie sociale. Le lien langage-apprentissage y est examiné en fonction des contraintes induites par la discipline histoire. L'interprétation des données permet de mettre en évidence la configuration des savoirs élaborés dans la classe et les modalités d'élaboration de ces savoirs tant au niveau collectif qu'aux niveaux individuels, en soulignant les particularités de l'activité cognitive mobilisée par les sujets apprenants. S'ils attestent de l'empreinte de la discipline dans les processus observés, les constats de cette recherche spécifient également la discipline scolaire histoire en la situant à l'école élémentaire

  • Titre traduit

    Learning in history at elementary school : didactic analysis of the cognitive and linguistic activity in the classroom


  • Résumé

    In the field of history didactics, this thesis aims to broaden and enrich the question of pupils' learning processes in elementary school. Based on a corpus of data built thanks to the non-participating observation of history lessons in a CM1 class (9 year-old children) during a school year, this research work enables to better understand the type of activity used by pupils in a learning situation. The suggested conclusions stem from the didactic analysis of linguistic productions, mostly oral, from the actors, i.e. the pupils and the teacher. This analysis is based on a methodology referring to theoretical notions developed in history didactics, scientific history epistemology, didactics of French as a native language. and social psychology. The link between language and learning is studied contingent on the constraints created by History as an academic subject. The interpretation of data highlights the configuration of knowledge formed in the classroom, and the modality of elaboration of this knowledge both at the collective and individual levels, emphasizing the particularity of the cognitive activity employed by the learning subjects. If they reflect the importance of the topic studied in the observed processes, the conclusions from this research also define the academic subject "History" by situating it in elementary school


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.