Analyse moléculaire des types cellulaires impliqués dans l'anévrysme de l'aorte abdominale

par Ludovic Boytard

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Florence Pinet.

Soutenue le 20-12-2012

à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Lille) , en partenariat avec Epidémiologie des maladies chroniques : impact des interactions gène environnement sur la santé des populations (laboratoire) .


  • Résumé

    L’anévrysme de l’aorte abdominale (AAA) est une maladie vasculaire consistant en une dilatationde l’aorte abdominale. Son caractère asymptomatique rend importante la recherche debiomarqueurs afin de faciliter la prise en charge des patients.Le but de mes travaux de thèse a été d’étudier spécifiquement les types cellulaires impliqués dansl’AAA.Après obtention d’une banque d’échantillons d’AAA, nous avons localisé ces types cellulaires etrepéré 3 zones d’intérêt : le thrombus intraluminal contenait des neutrophiles, lymphocytes T,mastocytes et macrophages M2. Les macrophages M1 étaient localisés dans l’adventice, avec leslymphocytes B et des mastocytes. La média contenait des cellules musculaires lisses (CML) dont lephénotype variait entre les états sain, anévrysmal et apoptotique.Ces résultats suggérant une implication différente des deux types de macrophages et uneévolution des CML au cours de l’AAA, nous avons isolé ces deux types cellulaires du tissu anévrysmalpar microdissection laser afin d’y étudier l’expression de biomarqueurs potentiels. Nous avons ainsimontré que l’augmentation plasmatique de peroxiredoxine-1 provient des macrophages M1 et quel’augmentation d’ADAMTS5 provient des CML anévrysmales allongées.Nous avons ensuite comparé les protéomes des macrophages M1 et M2 afin d’élucider leur rôledans l’AAA et d’identifier de nouveaux biomarqueurs. Cinq protéines différentielles ont étéidentifiées impliquées dans la phagocytose ou la réponse au stress.L’étude des différents types cellulaires impliqués dans l’AAA pourrait nous permettre unemeilleure compréhension de ses mécanismes et l’identification de biomarqueurs potentiels de cettepathologie.

  • Titre traduit

    Study of the cell types involved in abdominal aortic aneurysms


  • Résumé

    Abdominal aortic aneurysm (AAA) is a vascular disease consisting in a dilatation of the abdominalaorta. As AAA is asymptomatic, it is important to identify new biomarkers in order to improve theearly care management of patients.The aim of this work was to study specifically the cell types involved in the development of AAA.After collection of an AAA samples bank, we located these cell types among the tissue andhighlighted 3 interesting areas: the intraluminal thrombus contained neutrophils, T lymphocytes,mast cells and M2 macrophages. M1 macrophages were located in the adventitia along with Blymphocytes and other mast cells. The media contained smooth muscle cells (SMC) with a phenotypevarying from a healthy state, to an aneurysmal one and to an apoptotic one.These results suggest a different role of the two subtypes of macrophages and an evolution ofSMCs during AAA. Thus, we chose to isolate these subtypes from the aneurysmal tissue with lasermicrodissection in order to study the proteins differentially expressed between them that could bepotential biomarkers. We showed that the plasmatic increase in peroxiredoxin-1 levels in AAApatients came from pro-inflammatory M1 macrophages and the increase in ADAMTS5 levels camefrom aneurysmal elongated SMCs.We then compared the whole proteome of M1 and M2 macrophages in order to elucidate theirrole in AAA and identify new biomarkers. Five differentially expressed proteins were identified,implicated in phagocytosis and stress response.The study of the different cell types involved in AAA could enable us a better understanding of itsmechanisms and allow the identification of new potential biomarkers for this pathology


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (VII-107 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 87-107

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50.379-2012-35
  • Bibliothèque : Université de droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.