La mise en tourisme de la pop culture japonaise : la légitimité culturelle par le croisement des regards exotiques

par Clothilde Sabre

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Paul van der Grijp.


  • Résumé

    La pop culture japonaise (principalement le manga et l’animation), connaît en France un succès durable depuis plus de trente ans, et attire un public croissant, composé en partie de passionnés très investis. Par ailleurs, cette diffusion n’est pas uniquement circonscrite à la France, il s’agit aujourd’hui d’un succès mondial, avéré et reconnu depuis le début du 21ème siècle.C’est dans ce contexte que s’inscrit cette thèse, qui s’efforce de montrer comment se fait la relation entre goût pour la pop culture nippone, imaginaire du Japon et désir de voyage. Nous nous intéresserons donc aux fans devenus touristes, qui mobilisent pour ce séjour les images qu’ils ont élaborés du Japon via la familiarité entretenue avec sa pop culture. Prenant pour modèle le cadre de l’anthropologie du tourisme, cette présentation se fera en trois parties, qui correspondent aux trois temps du voyage. Tout d’abord, nous nous intéresserons à l’avant-voyage, moment où s’élabore l’imaginaire d’une destination. Nous nous pencherons ensuite sur le temps du séjour, pendant lequel les visiteurs jouent le jeu de l’immersion en superposant images préalables et expérience en situation. Enfin, nous aborderons l’après-voyage, en essayant de comprendre comment ce phénomène fait écho sur le territoire japonais, et engendre reconnaissance et légitimation des productions de pop culture, qui est alors comprise comme un témoignage de la spécificité de l’identité japonaise.Le fil conducteur de cette recherche est donc la légitimation de la pop culture, qui passe par son plébiscite en dehors de l’Archipel, dans un mouvement de reconnaissance qui entremêle regards étrangers et autochtones.

  • Titre traduit

    Japanese pop culture as tourism : cultural legitimacy through the crossing of exotic looks


  • Résumé

    Japanese pop culture (manga and animation) has been successful in France for more than thirty years now, and it attracts more and more audience, with very deep lovers as a part of it. Anyway, this diffusion is not only a French phenomenon, as it has been a recognized and acknowledged success since the beginning of the 21st century.This is the frame of this research, which aims to show how the taste for Japanese pop culture, the imaginary of the country and the desire to visit it are linked. We will look at fans of Japanese pop culture and how they become tourists, since they use for the travel the pictures they have built about Japan through their strong intimacy with its pop culture.Taking the anthropology of tourism as a model, this presentation is divided in three parts, which are the three moments of a travel. Firstly, we are going to look at the moment before the trip, when the imaginary of the place is built. Then, we will move during the stay, when travelers are trying to immerge themselves in the country, using their previous picture of place and superimposing it to their concrete experience. So, we will conclude with the third stage, after the stay, trying to understand how this phenomenon is echoing into Japanese territory. We will see that it creates a sort of legitimization of the pop culture and its objects, which becomes a testimony of the Japanese cultural identity.The conducting thread of this research is then that legitimization of the Japanese pop culture, which is allowed by that praise outside of Japan, in a movement of recognition, when foreign and local looks are intertwining.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.