Les clusters, innovation et développement territorial

par Mohamed Aissam Khattabi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Muriel Maillefert et de Afifa Hakam.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail est d’expliciter en premier lieu l’évolution théorique des clusters depuis le XIXème (District marshallien) jusqu’aux clusters d’aujourd’hui, les pôles de compétitivité français ; et d’étudier en deuxième lieu les caractéristiques, les déterminants et les effets des clusters en général sans négliger et oublier de traiter le côté pratique des clusters dans le monde (France, Etats-Unis, Japon, Corée de Sud et l’Inde). Ainsi, la pratique nous montre qu’il y a des liens et des interdépendances réciproques entre les clusters et l’innovation. A cet effet, nous déduisons que les clusters constituent l’écosystème, l’environnement et l’organisation la plus favorable à l’innovation, grâce aux effets des proximités croisées que les clusters réunissent et au capital social créé et développé en son sein entre les parties prenantes des clusters. A partir de là, nous comprendrons bien que les clusters agissent ou ont un effet sur leur territoire d’implantation du fait de tous les éléments (proximités, innovations, capital social…), les intervenants et les acteurs locaux qu’ils réunissent. Donc, ils impactent d’une manière globale le développement territorial et en particulier la compétitivité et l’attractivité territoriale ; tout cela d’une manière endogène ou exogène. Autrement dit, le développement territorial par les clusters est basé sur des ressources « glocales » c’est-à-dire d’origine endogène et exogène en même temps.

  • Titre traduit

    Clusters, innovation and territorial development


  • Résumé

    The purpose of this work is to clarify firstly the theoretical evolution of clusters since the nineteenth (Marshallian District) to today's clusters, French competitiveness clusters, and secondly, to study the characteristics, determinants and clusters effects in general without neglecting or forgetting to treat the practical side of clusters in the world (France, USA, Japan, South Korea and India).Thus, practice shows that there are links and reciprocal interdependencies between clusters and innovation. To this end, we infer that clusters constitute the ecosystem, the environment and the most conducive organization for innovation, due to effects of cross proximities that clusters gather and social capital created and developed within, between clusters stakeholders.From there, we understand that the clusters act or have an effect on their implantation territory due to all of the elements (proximities, innovations, social capital ...), stakeholders and local actors they assemble. Thus, they impact the territorial development in a global way, and the competitiveness and territorial attractiveness in particular ; all this in an endogenous or exogenous way. In other words, territorial development by the clusters is based on "glocal" resources, i.e. they have endogenous and exogenous origin at the same time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.