La croissance tertiaire face à la problématique environnementale : une approche par les systèmes multi-agents

par Benoît Desmarchelier

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Faïz Gallouj.


  • Résumé

    Cette thèse part d’un constat paradoxal, celui d’une correspondance temporelle dans la naissance de trois phénomènes : la pollution à un niveau problématique et croissant, la tertiarisation des économies et la consommation matérielle de masse. Il s’agit d’un paradoxe, car les activités de services sont souvent décrites comme immatérielles et peu polluantes, et la société tertiaire comme composée d’individus préférant consommer des produits supérieurs, surtout tertiaires et de qualité, plutôt qu’une grande quantité de biens standardisés et de médiocre qualité. Nous expliquons cette correspondance par le comportement évolutif des agents. La tertiarisation signifie une demande de biens qui parvient à satiété. Nous explorons l’hypothèse selon laquelle les firmes industrielles ont répondu à cette satiété par la mise en place de stratégies d’obsolescence planifiée de leurs produits. Il semble que ces stratégies soient à l’origine de la naissance de la société de consommation, qui apparaît dès lors comme une conséquence de la tertiarisation des économies. Pour autant, croissance et environnement ne sont pas des objectifs contradictoires pour les économies tertiaires. En effet, leur croissance repose de plus en plus sur l’accumulation de capitaux immatériels. Cette nouvelle source d’accumulation autorise des transformations importantes en faveur de l’environnement au sein des processus productifs industriels sans remettre en cause la poursuite de la croissance économique. Il apparait également qu’une politique de taxe environnementale semble en mesure de pouvoir induire de telles transformations.

  • Titre traduit

    Tertiary growth in face with environmental issues : an agent-based approach


  • Résumé

    This thesis starts from a paradoxical observation, that of a temporal correspondence in the birth of three phenomena : problematic and growing pollution levels, tertiarization of economic activities and mass material consumption. This correspondence constitutes a paradox, because it is given that services are rather non-material activities, and also because tertiarized economies have often been described as composed by individuals searching to consume qualitative and tertiary products rather than searching to consume massively material goods. We explain this correspondence by the adaptive behavior of the economic agents.Tertiarization implies that the demand of goods reaches progressively its level of repletion. We explore the hypothesis that industrial firms have responded to this repletion by implementing planned obsolescence strategies. It seems that these strategies are behind the birth of the consumption society. In this context, the consumption society appears as a consequence of the tertiarization process. For all that, growth and the environment are not conflicting objectives for tertiary economies. Indeed, their growth is increasingly based on the accumulation of intangible capitals. This new source of accumulation permits to undertake majortransformations within industrial production processes without challenging the general process of economic growth. Furthermore, an environmental tax policy seems to be able to induce such desirable transformations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 207-220. 154 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-2012-9
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-2012-10
  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.