L'introduction de la dimension interculturelle dans les nouveaux curricula : l'enseignant grec face à l'innovation

par Androniki Charitonidou

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel Candelier.

Soutenue le 27-06-2012

à Le Mans , en partenariat avec Centre de recherches en éducation (Nantes) (laboratoire) .


  • Résumé

    L’introduction de la dimension interculturelle dans les nouveaux curricula et les manuels didactiques de l’enseignement obligatoire constitue une innovation éducative dans le système éducatif grec, mise en vigueur dès la rentrée 2005 afin de répondre aux nouveaux besoins sociaux créés par les mutations sociopolitiques et économiques qui ont transformé, en deux décennies, la société grecque en société multiculturelle. L’objectif de notre recherche est de repérer, d’une part, la dimension interculturelle en tant qu’innovation éducative dans les nouveaux curricula et manuels didactiques du primaire, et, d’autre part, la place accordée à des contenus ou démarches interculturels dans les pratiques des enseignants de l’école primaire – maîtres généralistes et enseignants de spécialité – telles qu’elles se dégagent de leur discours. Selon l’hypothèse de départ de cette recherche, les pratiques de classe déclarées des enseignants du primaire en Grèce accordent majoritairement peu de place à des contenus ou démarches caractéristiques d’une prise en compte de la nature linguistiquement et culturellement hétérogène du public scolaire. La méthodologie adoptée pour les tests empiriques est une méthodologie mixte, c'est-à-dire démarche quantitative (par questionnaires adressés à 96 enseignants) et qualitative (par entretiens effectués auprès de 24 enseignants et par analyse du contenu des documents officiels). Selon les résultats de cette recherche, notre hypothèse de départ peut être corroborée. Cependant, certaines de nos conjectures théoriques subordonnées à notre hypothèse principale ne sont pas validées, ce qui invite à poursuivre cette recherche.

  • Titre traduit

    Introducing interculturalism in the new curriculum : the Greek teacher before an innovation


  • Résumé

    Introducing interculturalism in the new curriculum and the textbooks in primary education constitutes an educational innovation integrated in the Greek educational system that was put into effect in 2005 in order to address the new social needs created by the sociopolitical and economical changes which transformed the Greek society into a multicultural one .The objective of our research is to trace, on one hand, interculturalism as an educational innovation in the new curriculum and the textbooks of primary schools, and, on the other hand, the space given by primary school teachers – both generalists and subject specialists – to the content and the intercultural activities as these appear in their discourse. According to the primary hypothesis of this research, the classroom practices, as these are presented by primary school teachers, provide, in their majority, little space to the content and the corresponding activities, taking into consideration the linguistic and cultural heterogeneity of students. For these purposes a combined methodology was adopted – specifically a quantitative (questionnaires addressed to 96 teachers) and a qualitative (analysis of interview data from 24 teachers and the content of the official documents) approach. According to the findings of this research, our primary hypothesis might be validated. However, some of the subordinate theoretical conjectures of our primary hypothesis were not validated, calling us for further research.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (548, 513 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 530-548

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2012LEMA3003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.