Evolution des composantes du niveau marin à partir d'observations de marégraphie effectuées depuis la fin du 18ème siècle en Charente-Maritime

par Thomas Gouriou

Thèse de doctorat en Océanographie physique

Sous la direction de Guy Wöppelmann.

Soutenue le 26-03-2012

à La Rochelle , dans le cadre de Sciences pour l'environnement Gay Lussac .

Le président du jury était Pierre Richard.

Le jury était composé de Michel Bochaca, Alain Coulomb, Laurent Testut.

Les rapporteurs étaient Nicolas Florsch, Paolo Antonio Pirazzoli.


  • Résumé

    Les estimations de la remontée générale du niveau de la mer, de l’ordre de 17 ± 2 cm sur le siècle dernier, masquent une réalité très variable d’une région à l’autre. Qu’en est-il du littoral charentais ? Des séries temporelles de plus de 40-50 ans sont souvent indispensables pour tirer des tendances fiables à long terme sur les composantes du niveau marin : niveau moyen de la mer, ondes de marée et effets météorologiques. Or, de nombreux lots de mesures marégraphiques du littoral charentais « sommeillaient » dans les centres d’archive français, i.e. : La Rochelle-Vieux port (1775-1892), La Rochelle-La Pallice (1885-auj.), île d’Aix (1824-auj.), fort Enet (1859-1873), fort Boyard(1873-1909) et Cordouan (1812-1994). Les objectifs de nos travaux de recherche étaient multiples : inventorier,sauvegarder et numériser des lots de mesures historiques du niveau marin, puis construire des séries temporelles recomposées à partir de ces lots de mesures hétérogènes, temporellement et spatialement, et enfin les exploiter pour mieux décrire et comprendre l’évolution à long terme du niveau de la mer. La qualité des trois séries construites (LaRochelle : 1775-auj. ; Aix-Enet-Boyard : 1824-auj. ; et Cordouan : 1812-1994) a ensuite été éprouvée en détail afin d’évaluer le niveau de précision de notre reconstruction. A partir de ces séries inédites, nous avons pu étudier l’évolution des composantes du niveau marin. Suite à ces travaux, nous fournissons un inventaire le plus exhaustif possible détaillant les mesures de 25 observatoires de Charente-Maritime, de 1775 à aujourd’hui. Les données des séries temporelles ainsi que des éléments permettant d’apprécier leur qualité seront bientôt disponibles en ligne sur REFMAR (refmar.shom.fr), SONEL (www.sonel.org) et au PSMSL (www.psmsl.org). Nos résultats positifs nous ont permis de reconstruire une série encore plus globale, celle du pertuis d’Antioche, à partir des moyennes mensuelles du niveau marin des séries de La Rochelle et d’Aix-Enet-Boyard. Parmi les résultats marquants obtenus,le niveau moyen de la mer s’est élevé de +1,38 ± 0,08 mm/an dans le pertuis d’Antioche sur la période 1860-2010.Ce résultat est cohérent avec Liverpool (+1,2 ± 0,1 mm/an sur la période 1858-1997 [Woodworth, 1999a]) et avec les récents résultats suggérant que l’élévation du niveau marin sur les côtes atlantiques européennes est moins importante qu’au niveau mondial (+1,7 ± 0,3 mm/an sur la période 1870-2004 [Church & White, 2006]).

  • Titre traduit

    Changes in sea level components from tide gauge data since the end of the 18th century along the Charente-Maritime French Atlantic coast


  • Résumé

    Global sea level rise, which is estimated at 17 ± 2 cm over the last century, does not reflect the differences of the sealevel evolution between places across the world. What is the situation along the Charente-Maritime French Atlanticcoast? Time series covering a period of at least 40-50 years are vital to establish reliable long-term trends of sealevel components: mean sea level, tidal constituents and meteorological effects. Many tide gauge data sets of the Charente-Maritime coast have recently been rediscovered in archives: La Rochelle-Vieux port (1775-1892), La Rochelle-La Pallice (1885-today), île d’Aix (1824-today), fort Enet (1859-1873), fort Boyard (1873-1909) and Cordouan (1812-1994). The aims of this thesis were firstly to inventory, to rescue and to digitize historical sea leveldata sets. Secondly, those data sets were put back together in order to construct continuous time series, which have been analysed and led to a better description of long-term sea level changes. In this way, three time series were constructed (La Rochelle: 1775-today; Aix-Enet-Boyard: 1824-today; and Cordouan: 1812-1994) and have been deeply examined to assess the construction validity and quality. From these new time series, we could estimate changes of sea level components. Thanks to this research work, we have been able to provide an inventory as exhaustive as possible, with detailed measurements of twenty five Charente-Maritime’s stations from 1775 to nowadays. All those data will be soon available on REFMAR (refmar.shom.fr), SONEL (www.sonel.org) and PSMSL (www.psmsl.org) websites. From those positive results, we have been able to reconstruct a more global time series (Pertuis d’Antioche) from the monthly mean sea levels of La Rochelle and Aix-Enet-Boyard. Among our results, we can high light that the mean sea level trend on Pertuis d’Antioche is estimated at +1.38 ± 0.08 mm/year, from 1860 to 2010. This result is consistent with Liverpool’s trend (+1.2 ± 0.1 mm/year from 1858 to 1997[Woodworth, 1999a]) and also with recent results suggesting that sea level rise along the European Atlantic coasts isslower than global sea level rise (+1.7 ± 0.3 mm/year from 1870 to 2004 [Church & White, 2006]).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.