Éducation et transmission familiale de l'identité culturelle à La Réunion : entre refus et appropriation

par Alexandrine Natacha Dijoux

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de René Squarzoni.

Le président du jury était Michel Latchoumanin.

Le jury était composé de René Squarzoni, Michel Latchoumanin, Gil Dany Randriamasitiana, Bernard Chérubini.

Les rapporteurs étaient Gil Dany Randriamasitiana, Bernard Chérubini.


  • Résumé

    Situées dans le contexte pluriculturel et interculturel de l'île de La Réunion, l'éducation et la transmission familiale de l'identité culturelle réunionnaise sont complexes et menacées. Le « refus » ou l'« appropriation » s'illustrent par de multiples facteurs. Le « refus » est généralement motivé par la pression moderniste et assimilatrice républicaine et mondiale représentant un tremplin vers la promotion sociale ; ce qui entraine l’abandon de valeurs considérées comme anciennes, et les plus souvent dévalorisées. La motivation du refus se réalise de même par des influences des origines ethniques de cette communauté créole réunionnaise, à plus ou moins faible capital symbolique, et peu sensibilisée à ses « racines », c'est-à-dire à une « cohérence symbolique ». L'« appropriation » de l'identité culturelle réunionnaise se trouve, quant à elle, motivée parfois par un certain militantisme des tendances socio-politico-économiques exclusivement centrées sur La Réunion, mais aussi la prise de conscience de la richesse culturelle réunionnaise, soit naturellement, soit face aux pertes dues à la mondialisation, soit après l'expérience du manque ou encore pour sentir son appartenance à un groupe, etc. Ces deux courants se dessinent en fonction des choix d'éducation et de transmission, inscrites au sein des familles. Une troisième voie, entre « refus » et « appropriation » semble s'imposer peu à peu : une voie vers un « tissage d'un nouveau métissage » ; un travail sur une appropriation consciente et intentionnelle d'une nouvelle fibre culturelle et identitaire, où seraient conciliées la richesse de l'identité culturelle créole réunionnaise et celle de l'identité française, du modernisme et de la mondialisation.

  • Titre traduit

    Education and transmission of family about cultural identity in La Reunion : between refusal and ownership


  • Résumé

    Located in the multicultural and intercultural context of island of La Réunion, education and transmission of family about cultural identity reunion are complex and threatened. The "refusal" or "ownership" is illustrated by multiple factors. The "refusal" is usually motivated by the pressure modernist republican assimilation and global representing a springboard to social advancement which leads to an abandonment of values considered old, and most often devalued. The reasons for the refusal is realized, in the same way, by ethnic and creole reunion community influences, more or less low symbolic capital, and little aware about its "roots", that is to say a "symbolic coherence ". The "ownership" of reunion cultural identity is on it, sometimes motivated by a militant of socio-politico-economic focus exclusively on La Réunion, but also awareness of the cultural wealth of Reunion, either naturally or face losses due to globalization, after the lack of experience or to feel they belong to a group, etc. These two trends are emerging based on the choices of education and transmission, registered within families. A third way between "refusal" and "ownership" seems to gradually impose : a path to a "weaving a new mixing" work on a conscious and intentional appropriation of a new cultural fiber and identity, where be reconciled the wealth of the cultural and the réunion creole identity, french identity, modernism and globalization.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (538 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 312-317

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.